Alpine A106 : le début de l'histoire

Retour sur la genèse d'Alpine, cette marque française créée par Jean rédélé, un passionné d'automobiles sportives, insatisfait en son temps de la production des grands constructeurs.

L’Alpine A106 estla première version aboutie des prototypes élaborés par Jean Rédélé, concessionnaire Renault et fondateurde la marque. Reposant sur unebase de 4CV, sa volonté est de créer une automobile sportive et légère. L’A106pose les bases techniques d’Alpine : légèreté (poids de 550 kg),propulsion et le moteur est positionné à l’arrière.

La rencontre  de Jean Rédélé avec les frères Chappe,carrossiers à Saint-Maur, déjà familiers de la technique du plastique estdécisive. L’Alpine A106 reçoit unecarrosserie polyester.  Jean Rédélé s’engage aussitôt en compétition à son volant et s’illustre dans certaines courses qui sedisputent dans les Alpes.

Ses automobiles tireront leur nom du massif alpin : Alpine est née. 

Forte des ses excellents résultats,la petite Alpine intéresse Renault qui prend tout de suite au sérieux JeanRédélé. En effet, Alpine est un excellentvecteur de communication pour Renault puisque les A106 sont principalementassemblées avec des pièces d’origines de la marque. Le développement de l’A106 sepoursuit jusqu’en 1960 avec de nouvelles nombreuses victoires et engagementssur des courses prestigieuses : Mille Miglia et 24H du Mans.

Sa carrière appelle à une suitequi voit le jour en 1962 sous les traits de la sublime A110.


Si aujourd'hui, la marque Alpine nous manque, elle pourrait bientôt revivre grâce à ce concept :



L'histoire Renault Alpine :

Derniers essais

Tous les essais