Bien choisir son assurance auto

Représentant un budget annuel moyen de 450 euros par an par conducteur, l’assurance automobile n’est pas un contrat à prendre à la légère. D’autant que, spécificité du secteur, les assureurs ont le droit de choisir leurs clients et de fixer librement leurs tarifs. Comment, alors, s’y retrouver et bien choisir son assurance auto ? Éléments de réponse.

Les différents contrats d’assurance auto

La base du contrat d’assurance automobile est la prime annuelle, qui dépend des besoins du conducteur : garantie bris de glace, forfaits au tiers ou contrat tous risques, assistance zéro kilomètre… Les assureurs et les mutuelles proposent parfois jusqu'à 8 ou 10 formules différentes !

Avant de souscrire à tel ou tel contrat, la première choisir est de faire marcher la concurrence sur un secteur qui n’en manque pas (près de 150 acteurs en France). Faites une simulation de votre situation et sélectionnez les 3 ou 4 assureurs qui vous semblent les mieux adaptés à vos besoins. Ensuite, négociez avec chacun d’entre eux pour arriver à la meilleure offre.

Attention, de l’âge du conducteur à son lieu de résidence en passant par la couleur de la carrosserie du véhicule, tout est pris en considération par un assureur automobile.

1.    La couverture de responsabilité civile (ou « au Tiers)
Il s’agit de la seule « assurance automobile » obligatoire. Elle ne couvre toutefois que l’indemnisation des dommages matériels et corporels causés à des tiers. Elle ne couvre donc pas le conducteur ni son propre véhicule. C’est pourquoi il est fortement conseillé pour un conducteur de souscrire à une assurance auto.

2.    Les contrats d’assurance intermédiaires
Ces contrats sont nombreux et complémentaires de la responsabilité civile. On citera :
  • Garantie des dommages corporels subis par le conducteur (responsable ou pas de l'accident)
  • Garantie dommages collision (avec un piéton, un autre véhicule…)
  • Garantie dommages tous accidents
  • Garantie bris de glace (pare-brise et parfois les autres fenêtres)
  • Garantie vol (attention, certaines compagnies ne garantissent pas le contenu de la voiture volée, seulement le véhicule)
  • Garantie assistance (dépannage de votre véhicule, là encore il existe de multiples critères selon la compagnie d'assurance)
  • Garantie protection juridique (assure la défense de l'assuré qu'il soit victime ou responsable)
  • Garantie incendie
  • Garantie catastrophe naturelle / garantie tempête / garantie force de la nature

3.    Le contrat « Tous Risques »
Ce contrat d’assurance auto couvre l’ensemble des frais éventuels causés aux tiers, aux passagers, aux véhicules et, évidemment, au conducteur.

Choisir son assurance : les questions à se poser

1.    Les garanties proposées sont-elles adaptées à votre voiture ?
Choisissez un contrat qui couvre vos besoins, notamment dans la multitude d’options proposées par les compagnies d’assurance auto. Toutes ces options ne sont pas forcément nécessaires. Par exemple, elles peuvent varier en fonction du nombre de kilomètres que vous effectuez par an, ou selon votre lieu de résidence (les options peuvent ainsi être plus ou moins adaptées selon que vous habitez en zone urbaine ou rurale).

2.    Quelles prime ou franchise pour les conducteurs occasionnels ?
C’est un point (ou une option) qui vous permettra souvent de faire le « tri » dans les offres des assureurs. Vérifiez ainsi que l’on ne vous demande pas un surplus ou une franchise en cas de conducteurs multiples ou occasionnels.

3.    Quel type de trajet assurer ?
Attention : les types de trajets (professionnels, loisirs...) et le périmètre des déplacements doivent être définis dans le contrat d'assurance auto pour que la garantie soit appliquée. Le contrat d'assurance doit correspondre strictement aux besoins de déplacement du conducteur afin qu'il ne soit pas sous assuré ou sur assuré.

4.    Quelles sont les prestations d’assistance ?
Votre assureur (ou potentiel assureur) vous propose-t-il, sous contrat, des dépannages « à la maison », des remorquages, des véhicules de remplacement ?

5.    Quels sont les montants des franchises ?
Lors d'un sinistre, votre assurance prendra en charge les réparations et les dommages encourus, mais vous demandera une somme à payer (franchise). La franchise est définie au préalable dans votre contrat d'assurance, et varie en fonction du type de sinistre. Faites ainsi attention que votre franchise bris de glace, par exemple, ne soit pas surévaluée par votre assureur.

Le mot d’ordre pour bien choisir votre assurance auto sera donc d’abord faire jouer la concurrence en comparant dans le détail les offres des assureurs !

Derniers essais

  • Mazda CX-5 2.2d 175 ch AWD
    Mazda CX-5 2.2d 175 ch AWD [Essai]

    La Mazda CX-5 s'offre une petite remise à niveau. De quoi la maintenir au top de la catégorie des crossover compacts? Suite »Mazda CX-5 2.2d 175 ch AWD [Essai]

    Mazda CX-5 2.2d 175 ch AWD

    La Mazda CX-5 s'offre une petite remise à niveau. De quoi la maintenir au top de la catégorie des crossover compacts?

  • Essai Opel Mokka CDTI 136
    Opel Mokka CDTI 136 [Essai]

    Après le Zafira, le Meriva et l'Astra, c'est cette fois le Mokka qui récupère le nouveau bloc diesel 1,6 litres chez Opel. Un vrai progrès par rapport à l'ancien moteur … Suite »Opel Mokka CDTI 136 [Essai]

    Essai Opel Mokka CDTI 136

    Après le Zafira, le Meriva et l'Astra, c'est cette fois le Mokka qui récupère le nouveau bloc diesel 1,6 litres chez Opel. Un vrai progrès par rapport à l'ancien moteur 1,7 litres.

  • Seat Leon ST Cupra  280 ch

    Seat présente sa Leon Cupra dans une séduisante déclinaison break ST. Un cocktail aussi performant que polyvalent à consommer sans modération?

Tous les essais