Bientôt les voitures communiqueront entre elles et avec la signalisation

Imaginez un feu tricolore placé en sortie de virage. Il est rouge mais vous êtes prévenu avant d’arriver dessus afin d’éviter un impact avec des véhicules qui attendent déjà. De la science-fiction ? Plus vraiment.

Pour beaucoup de constructeurs, les communications entre véhicules et avec les infrastructures représentent la prochaine avancée en matière de sécurité routière. Ford vient ainsi de lancer une campagne d’essais sur les routes européennes pour tester diverses technologies dans le but de les proposer le plus vite possible sur ses modèles.

Ces essais s’inscrivent dans le cadre du projet « Mobilité Intelligente et Sécurité » destiné à évaluer sur quatre années le potentiel des systèmes de communication intelligents en faveur de la sécurité et de la mobilité au volant. Ce programme de recherche européen se déroule sur des routes ouvertes à la circulation autour de Francfort. Il implique une flotte de 120 véhicules, dont 20 Ford S-Max spécialement équipés. 

Jusqu’à présent, les ingénieurs du centre de recherche européen de Ford à Aix-la-Chapelle (Allemagne) et leurs partenaires ont testé des technologies expérimentales en environnement contrôlé. Il s’agit maintenant de les évaluer en conditions réelles. Les voitures vont couvrir des milliers de kilomètres pendant ces essais routiers et collecter des données très utiles à partir de situations réelles du quotidien.

Parmi les technologies testées, on peut citer :

- Le feu stop électronique, qui transmet un message du véhicule de tête à un véhicule suiveur en cas de freinage d’urgence, même si l’incident se déroule hors de vue, en virage par exemple.
- L’avertisseur d’obstacle, qui permet à un véhicule d’informer les autres de la présence, de la position et de la nature d’obstacles potentiellement dangereux sur la route.
- L’aide à la signalisation, en contact permanent avec les PC routiers pour tenir le conducteur informé des limitations de vitesse variables, restrictions et déviations temporaires, fournit aussi des précisions sur les règles de circulation du trajet, les limitations de vitesse fixes ou les priorités par exemple.
- L’accès internet embarqué, qui permet par exemple de réserver et de payer une place de stationnement en cours de route.

Plusieurs groupes sont impliqués dans ce programme d’essais. On trouve des constructeurs comme Audi, BMW ou Volkswagen, mais aussi un spécialiste des télécommunications (Deutsche Telekom) ou un équipementier (Bosch). Des exploitants locaux d’infrastructures et des organismes de recherche allemands sont aussi concernés. Plusieurs ministères allemands soutiennent financièrement le projet.

L’un des défis à relever dans ce genre de technologies est l’harmonisation des standards de communication et des équipements. Dans la mesure où le programme de tests va durer 4 ans, il ne faut pas espérer retrouver de tels équipements dans nos autos avant la fin de la décennie. Mais tout vient à point à qui sait attendre !
 

Derniers essais

  • Aston Martin Rapide S
    Aston Martin Rapide S [essai & vidé …

    Aston Martin revoit sa copie dans sa proposition familiale au sein de sa gamme. Pas question pour autant de faire du SUV, non, les anglais nous proposent une Rapide redessinée … Suite »Aston Martin Rapide S [essai & vidé …

    Aston Martin Rapide S

    Aston Martin revoit sa copie dans sa proposition familiale au sein de sa gamme. Pas question pour autant de faire du SUV, non, les anglais nous proposent une Rapide redessinée et gonflée à bloc dans sa version S. Une bonne raison de faire un essai vidéo de celle qui concoure pour le titre de plus belle berline.

  • Essai Renault Megane CC restylée
    Renault Megane CC dCi 130 [Essai]

    La Renault Megane CC restylée reste-t-elle compétitive dans le monde du cabriolet compact ? Suite »Renault Megane CC dCi 130 [Essai]

    Essai Renault Megane CC restylée

    La Renault Megane CC restylée reste-t-elle compétitive dans le monde du cabriolet compact ?

  • Peugeot RCZ R

    Il faut remonter à la première vie d'Alpine pour se dire qu'un coupé français peut concurrencer les meilleures sportives européennes. Un programme alléchant qu'il nous tardait de vérifier. C'est désormais chose faite avec l'essai de la Peugeot RCZ R.

Tous les essais