Comparatif : BMW Serie 5 ActiveHybrid VS Audi A6 Hybrid : choix philosophique

Le gouvernement vient donc de modifier son barème du bonus écologique. Les hybrides y sont désormais nettement plus avantagées. Et chez les grosses berlines allemandes, ça donne quoi ?

La technologie hybride continue de faire son chemin en Europe, y compris au sein de la gamme des constructeurs premium. Les BMW Serie 5 et Audi A6 sont deux berlines de taille intermédiaire directement concurrentes. Mais pour leurs nouvelles déclinaisons hybrides, leurs constructeurs respectifs ont décidé d'opter pour des stratégies différentes.

Les anneaux contre l’hélice

Chez Audi, l'A6 Hybrid peut compter sur 245 chevaux en puissance totale grâce à un bloc essence TFSI de 2,0 litres développant 211 chevaux combiné à un moteur électrique de 54 chevaux. Chez BMW, la Serie 5 ActiveHybrid dispose de 340 chevaux en puissance totale via un six cylindres essence de 3 litres et 306 chevaux combiné à un moteur électrique de 55 chevaux. Sur l'Audi, les roues motrices sont à l'avant et sur la BMW, ce sont les roues arrières qui ont la charge de propulser l'auto. Deux niveaux de puissance donc, mais surtout deux philosophies assez différentes selon que vous optiez pour l'Audi ou la BMW.

BMW ActiveHybrid 5
Au style originel de l'A6, l'Audi rajoute simplement un petit marquage « HYBRID » sur les ailes avant et sur la malle arrière. Même chose pour la BMW qui se pare d'un petit « ACTIVEHYBRID5 » sur les montants arrières et sur la malle. L'une comme l'autre cultivent l'art de la discrétion et sur ce plan, difficile de les départager. Pareil à l'intérieur où les deux autos font preuve d'un confort, d'une habitabilité et d'une qualité de finition qu'on connaissait déjà sur les versions motorisées de façon plus conventionnelle. Toutes deux présentent le même inconvénient au niveau du coffre, réduit sur les deux autos à 375 litres à cause des batteries lithium-ion qu'il a bien fallu mettre quelque part.

Différences au volant

En fait, la différence de philosophie entre les deux autos se ressent lorsqu'on accélère le rythme au volant. Les deux sont capables de présenter un excellent niveau de confort en utilisation tranquille, que ce soit sur route ou en ville. La ville où le fonctionnement de ces deux autos fait merveille à condition d'être très sage pour pouvoir rouler en silence grâce au seul moteur électrique. Audi annonce une capacité de rouler en tout électrique pendant 3 kilomètres et jusqu'à 100 kilomètres/heure et chez BMW,  pendant 4 kilomètres et jusqu'à 60 kilomètres/heure. Toujours idéal dans les embouteillages. Si toutefois vous accélérez un peu fort, le moteur thermique revient immédiatement à la charge.

Lorsque le rythme s'accélère donc, les deux autos présentent des personnalités différentes. L'A6 fait preuve d'un comportement dynamique excellent et d'une belle neutralité. Hausser le rythme sur une route tortueuse ne lui fait absolument pas peur même si dans ces conditions, le niveau de consommation redevient celui d'une grosse voiture. Mais pour attaquer sur la route, vous serez encore mieux au volant de la BMW : ses performances sont forcément meilleures grâce à la puissance bien supérieure de son six cylindres en ligne par rapport au quatre cylindres de l'Audi. Mieux, son caractère tend plus vers la sportivité. Surtout si vous activez le mode sport et que vous dégradez l'ESP : dans ce cas, l'Allemande sera même capable de dandiner un peu du train arrière lors d'une franche ré-accélération en sortie de courbe, le tout avec une sonorité moteur typiquement BMW. L'Audi invite aux longs trajets et au confort, la BMW tente parfois son conducteur à laisser tomber les économies de carburant.

Essai Audi A6 Hybrid TFSI 245

Différences de prix

Les deux autos sont du même segment mais la Serie 5 ActiveHybrid possède un plus gros moteur thermique que l'Audi à motorisation électrique à peu près égale. Du coup, le prix s'en ressent forcément. Comptez un premier prix de 55 800 euros pour l'Audi contre 69 000 euros pour la BMW. Pour cette dernière, le surcoût par rapport à une 535i de 306 chevaux (seulement équipée du même moteur thermique sans l'électrique) est de 5000 euros et l'Audi A6 Hybrid se retrouve au même niveau de prix qu'une version TDI de 204 chevaux toutes options. Au final, on se dit évidemment que ces deux variantes hybrides n'ont de l'intérêt que si vous roulez assez souvent en ville où leur niveau de consommation sera moindre par rapport à des versions 100% thermique de puissance similaire, et où le silence de fonctionnement est souvent appréciable à l'utilisation. Si vous ne faites que de la route, préférez une version non hybride.

Et que choisir entre l'Audi et la BMW ?

Le prix et la consommation sont évidemment l'avantage de la première pour un niveau de confort similaire. Ne préférez la BMW que s'il vous arrive parfois de prendre du plaisir à dévorer une route de montagne. Dans ces conditions, il n'y a pas match grâce à son tempérament.

Pas de nouveau bonus

Le gouvernement français vient comme vous le savez d'augmenter le bonus écologique alloué aux véhicules hybrides jusqu'à 4000 euros sous conditions. Mais ici, les deux autos rejettent un peu moins de 150 g/km de CO2 (149 pour la BMW, 145 pour l'Audi) et se retrouvent donc dans la zone de malus à 200 euros qui les empêche de bénéficier de ce bonus aux véhicules hybrides. Compte tenu du prix de base de ces deux modèles, on se dit que ce ne sera de toute façon pas un élément déterminant à l'achat. Reste que leur concurrente de chez Mercedes, la E300 Hybrid, peut compter sur une absence de malus grâce à son bloc diesel plus économe en carburant. Elle doit donc pouvoir bénéficier du nouveau bonus pour les véhicules hybrides avec ses 109 g/km de CO2.

Derniers essais

  • Aston Martin Rapide S
    Aston Martin Rapide S [essai & vidé …

    Aston Martin revoit sa copie dans sa proposition familiale au sein de sa gamme. Pas question pour autant de faire du SUV, non, les anglais nous proposent une Rapide redessinée … Suite »Aston Martin Rapide S [essai & vidé …

    Aston Martin Rapide S

    Aston Martin revoit sa copie dans sa proposition familiale au sein de sa gamme. Pas question pour autant de faire du SUV, non, les anglais nous proposent une Rapide redessinée et gonflée à bloc dans sa version S. Une bonne raison de faire un essai vidéo de celle qui concoure pour le titre de plus belle berline.

  • Essai Renault Megane CC restylée
    Renault Megane CC dCi 130 [Essai]

    La Renault Megane CC restylée reste-t-elle compétitive dans le monde du cabriolet compact ? Suite »Renault Megane CC dCi 130 [Essai]

    Essai Renault Megane CC restylée

    La Renault Megane CC restylée reste-t-elle compétitive dans le monde du cabriolet compact ?

  • Peugeot RCZ R

    Il faut remonter à la première vie d'Alpine pour se dire qu'un coupé français peut concurrencer les meilleures sportives européennes. Un programme alléchant qu'il nous tardait de vérifier. C'est désormais chose faite avec l'essai de la Peugeot RCZ R.

Tous les essais