Dacia Sandero 2 - Salon Paris 2012 : du mieux à l'Est !

Dacia est en pleine forme. Après avoir lancé le monospace Lodgy et le ludospace Dokker, il renouvelle en même temps les Sandero et Logan. Le style se modernise par petites touches et la qualité de présentation progresse. Mais on attend des tarifs toujours aussi agressifs !

Le succès de Dacia en Europe de l’Ouest a été immédiat avec le lancement de la Logan. Mais c’est l’arrivée de la citadine Sandero qui a permis à la marque de prendre clairement son envol. Le roumain proposait une jolie petite auto à prix cassé : cela ne pouvait que marcher ! Pour la seconde génération, la marque a donc décidé de ne pas changer une recette qui gagne.

On remarque quand même que le style évolue. Oubliés les traits arrondis, place à des lignes plus horizontales. C’était un souhait du nouveau patron du design Renault, Laurens van den Acker. Les autos de Dacia doivent être plus géométriques pour donner un sentiment de sérieux et de solidité. Van den Acker ne s’en cache pas, il s’est inspiré des productions allemandes et en particulier des Volkswagen.

Par exemple, les phares sont dessinés dans le prolongement de la calandre. Dacia réussit à proposer un dessin simple mais pas désuet avec juste ce qu’il faut de travail sur la carrosserie pour faire moderne. On observe ainsi ça et là des nervures qui viennent donner un peu de relief à l’auto, comme sur les ailes ou le capot.

On est agréablement surpris en découvrant l’intérieur. Dacia a fait de gros effort en termes de présentation et d’assemblages. Quelques touches de chrome égayent un peu l’ensemble. La planche de bord est différente de celle du monospace Lodgy. Elle adopte une vraie boîte à gants qui se ferme. On remarque aussi la présence d’un écran tactile 7 pouces pour les fonctions GPS et radio. Un raffinement inédit pour la Sandero, qui sera toutefois réservé aux finitions hautes.

Preuve que Dacia n’est plus vraiment une marque ultra low-cost, la Sandero devrait déjà recevoir le nouveau bloc 3 cylindres Tce 90 ch tout juste inauguré par la Clio IV. Le modèle d’accès cachera toujours sous son capot le moteur 1.2 75 ch. Du côté des diesels, on retrouve les très connus bloc 1.5 dCi en 75 et 90 ch. Tout ceci reste au conditionnel, Dacia nous donnant rendez-vous au Mondial pour en savoir plus sur la technique.

La Sandero 2 est présentée en même temps que la nouvelle Logan. Auparavant, même si ces deux modèles étaient très proches, ils avaient droit à leur propre style. Cette fois, la Logan n’est rien de plus que la version à coffre de la Sandero. Un choix judicieux de la part de Dacia. Ceci limite les coûts de développement et permet de mieux adapter son offre en fonction des marchés.

Derniers essais

  • Aston Martin Rapide S
    Aston Martin Rapide S [essai & vidé …

    Aston Martin revoit sa copie dans sa proposition familiale au sein de sa gamme. Pas question pour autant de faire du SUV, non, les anglais nous proposent une Rapide redessinée … Suite »Aston Martin Rapide S [essai & vidé …

    Aston Martin Rapide S

    Aston Martin revoit sa copie dans sa proposition familiale au sein de sa gamme. Pas question pour autant de faire du SUV, non, les anglais nous proposent une Rapide redessinée et gonflée à bloc dans sa version S. Une bonne raison de faire un essai vidéo de celle qui concoure pour le titre de plus belle berline.

  • Essai Renault Megane CC restylée
    Renault Megane CC dCi 130 [Essai]

    La Renault Megane CC restylée reste-t-elle compétitive dans le monde du cabriolet compact ? Suite »Renault Megane CC dCi 130 [Essai]

    Essai Renault Megane CC restylée

    La Renault Megane CC restylée reste-t-elle compétitive dans le monde du cabriolet compact ?

  • Peugeot RCZ R

    Il faut remonter à la première vie d'Alpine pour se dire qu'un coupé français peut concurrencer les meilleures sportives européennes. Un programme alléchant qu'il nous tardait de vérifier. C'est désormais chose faite avec l'essai de la Peugeot RCZ R.

Tous les essais