Enquête : Peut-on encore entretenir seul sa voiture ?

La part du budget « entretien » d’une voiture n’est jamais négligeable dans le budget total du coût annuel d’un véhicule. Reste à savoir ce que l’on peut faire soi-même afin d’économiser quelques précieux euros et sans mettre en péril le bon fonctionnement de son auto.

Quelques recommandations préalables

Il est possible d’effectuer certaines opérations « courantes » sur sa voiture, mais attention : il vaut toujours mieux s’adresser à un professionnel plutôt que de mettre les mains là où il ne faut pas… Concernant l’entretien intérieur et extérieur de votre automobile, nous ne saurons trop vous conseiller d’effectuer un bon nettoyage une fois par mois. Votre automobile n’en saura que plus agréable à « habiter », et elle conservera plus longtemps une bonne valeur marchande.

Concernant l’entretien « mécanique » de votre véhicule, sachez encore que dans le cas d’un problème grave (par exemple une casse moteur), tout constructeur vous demandera de prouver que l'entretien préconisé a été appliqué à la lettre pour pouvoir prendre en charge les frais de réparation. L'inconvénient d'effectuer l'entretien soi-même ne permet donc pas de pouvoir prouver qu'il a été fait en temps et en heure selon les préconisations du constructeur puisque vous n'avez pas de facture qui le prouvera. C’est une donnée à prendre en compte avant de vous lancer dans « l’auto-entretien » de votre automobile. On se limitera donc ici à quelques pièces facilement « changeables » ou « réparables », aidé d’une revue technique sur le modèle de votre auto.

Le filtre d’habitacle
Le filtre d’habitacle est sans doute la pièce la plus facile à changer soi-même. Il est souvent conseiller de changer ce dernier tous les 10.000 kilomètres, surtout si vous roulez en milieu urbain. Il vous suffit la plupart du temps d’enlever un cache situé sous le pare-brise et le filtre d’habitacle vous sera accessible.

La vidange
Faire la vidange, soi-même, de son auto n’est pas, en soi, une opération très compliquée. Mais attention aux pièges suivants :
-    Ne pas se tromper d'huile moteur, notamment sur les moteurs récents.
-    Le niveau d’huile doit être absolument respecté : pas assez d'huile et vous risquez d'abimer le moteur (pas assez lubrifié), trop d'huile peut provoquer un emballement moteur incontrôlable et qui peut être fatal pour votre moteur (et votre turbo). Il vous faudra aussi passer par la case concession pour remettre à zéro votre ordinateur de bord afin de lui dire que la vidange a été faite. L'opération ne dure pas longtemps, le coût de la main d'oeuvre sera donc limité.

Les bougies
Le changement des bougies n’est pas, là non plus, une opération très délicate, à condition de ne pas se tromper de bougies. Prenez sur vous votre carte grise et les anciennes bougies lors de l’achat des neuves. Lors de l’installation, pensez à bien les visser sans trop forcer non plus.

La batterie
Sur les véhicules « anciens », le changement de batterie est un jeu d’enfant. Il suffit « juste » de prendre la bonne batterie et de remplacer l’ancienne. Pour les véhicules récents dotés de systèmes électroniques et de clés programmées, vous ne pourrez pas simplement remplacer l'ancienne batterie par une autre. Faites dans ce cas appel à un professionnel.

Changer / purger le liquide de refroidissement
La mise à niveau du liquide de refroidissement (environ tous les deux ans) n’est pas une opération difficile si l’on suit quelques règles de base :
-    Effectuer l’opération quand le moteur est froid
-    Choisissez un liquide basse température (-25 °C voire –35 °C).

En guise de conclusion, nous vous conseillons de vous limiter aux pièces citées ci-dessous, pour votre sécurité et le bien de votre véhicule !


Derniers essais

  • Mazda CX-5 2.2d 175 ch AWD
    Mazda CX-5 2.2d 175 ch AWD [Essai]

    La Mazda CX-5 s'offre une petite remise à niveau. De quoi la maintenir au top de la catégorie des crossover compacts? Suite »Mazda CX-5 2.2d 175 ch AWD [Essai]

    Mazda CX-5 2.2d 175 ch AWD

    La Mazda CX-5 s'offre une petite remise à niveau. De quoi la maintenir au top de la catégorie des crossover compacts?

  • Essai Opel Mokka CDTI 136
    Opel Mokka CDTI 136 [Essai]

    Après le Zafira, le Meriva et l'Astra, c'est cette fois le Mokka qui récupère le nouveau bloc diesel 1,6 litres chez Opel. Un vrai progrès par rapport à l'ancien moteur … Suite »Opel Mokka CDTI 136 [Essai]

    Essai Opel Mokka CDTI 136

    Après le Zafira, le Meriva et l'Astra, c'est cette fois le Mokka qui récupère le nouveau bloc diesel 1,6 litres chez Opel. Un vrai progrès par rapport à l'ancien moteur 1,7 litres.

  • Seat Leon ST Cupra  280 ch

    Seat présente sa Leon Cupra dans une séduisante déclinaison break ST. Un cocktail aussi performant que polyvalent à consommer sans modération?

Tous les essais