Essai Dacia Dokker dCi 90 : frère ennemi

Le Dacia Dokker est la nouvelle offre low cost de Dacia. Proposé à partir de 9 400 euros et affiché à 15 500 euros en finition haut de gamme « Lauréate » dCi 90 ch, il promet de faire tout aussi bien que le Renault Kangoo ou Peugeot Partner pour beaucoup moins cher. Alors vraie bonne affaire ?

Design : copié-collé avec Lodgy

La face avant reprend le nouveau visage de la marque lancé sur le Dacia Lodgy. Moins looké, ex bloc de l’Est, le Dokker se révèle même assez agréable à regarder. Pour introduire un peu de dynamisme au profil, la lunette arrière est effilée. Finalement seule la partie coffre est assez basique avec ses deux portes. En parlant de portes, on apprécie les portes latérales coulissantes, bien pratiques pour accéder aux places arrières. Places arrières où l’on peut installer trois sièges enfants, un vrai plus ! A l’intérieur, la seule fantaisie est la planche de bord bicolore. Pour l’écran multimédia tactile, il faudra passer par la case des options. Il est facturé 430 euros. Au niveau des équipements, on regrette aussi qu’un régulateur de vitesse ne prenne pas la place du limiteur.

Accéder aux photos Dacia Dokker

Performances : modestes mais suffisantes

Equipé du bloc dCi 90 ch, le Dokker accomplit ses tâches familiales. Transporter 5 personnes à bord pour les vacances ou pour aller au travail, il sait faire. Aussi disponible en 75 ch à ne proposer qu’aux rois des économies, on regrette qu’il ne dispose pas comme le Lodgy de la version 110 ch. En effet, à charge maximale avec  5 personnes à bord et le coffre plein, le Dokker peut manquer de souffle sur autoroute. A bord, le moteur est un peu sonore mais il se fait pardonner par son faible appétit. Avec une consommation moyenne de 6 litres, c’est un plus pour le budget. Le Dokker est bien équilibré, sa conduite ne révèle pas de grands défauts. Confortable et bon freineur, on regrette pour la sécurité que l’ESP soit facturée en option à 300 euros. Mais testé sur les routes montagneuses autrichiennes, il faut vraiment le pousser dans ses derniers retranchements pour ne plus se sentir en sécurité. Une conduite très éloignée de son utilisation familiale …

 


Intérieur Dacia Dokker
Intérieur Dacia Dokker

 

 

Conclusion : simple, sobre et efficace

Le Dokker débarque sur les terres du Renault Kangoo ou Peugeot Partner et pourrait bien leurs faire beaucoup d’ombre. Affiché à partir de 9 400 euros et allant jusqu’à 15 500 euros pour le haut de gamme, il finit de convaincre qu’il faudrait être fou pour dépenser plus !

Equipements et motorisations :

Media Nav
Déjà inauguré sur Dacia Lodgy, Dacia Dokker et Dokker Van reçoivent le système multimedia Media Nav. Parfaitement intégré en façade centrale sur la planche de bord, il est composé d’un écran tactile de 18 cm (7’’). Disponible en option au prix de 430 € TTC, il est simple d’utilisation. Il combine la navigation, la radio et la connexion mains-libres Bluetooth®.

En alternative à Media Nav, deux autres solutions multimedia sont disponibles :

Le système Dacia Plug & Radio se compose d’un grand écran, de la radio, d’un lecteur CD compatible MP3, de la technologie Bluetooth®, de prises Jack et USB en façade et des commandes satellites au volant.

La radio d’entrée de gamme, Dacia Plug & Music, plus petite en taille permet l’insertion d’un espace de rangement supplémentaire. Elle comprend les mêmes fonctions que le système Dacia Plug & Radio, hormis le lecteur CD.

Le 1.2 TCe 115 (Euro 5) inauguré sur Renault Mégane et Scénic Collection 2012 est le premier moteur du groupe Renault à recevoir une injection directe turbo.

Il offre une puissance de 115 ch comparable à un celle d’un moteur 1.6. Son couple de 190 Nm, équivalent à celui d’un moteur 2.0, est disponible à 90 % dès 1 500 tours / minute et intégralement entre 2 000 et 4 000 tours / minute. Associé à une boîte de vitesses mécanique à 5 rapports, ce moteur « downsizé » revendique une consommation de carburant de 6,1* l / 100 km (6,2* pour la version utilitaire) en cycle mixte européen et des émissions de CO2 de 140* g / km (143* g pour la version utilitaire).

1.6 MPI 85 Euro 5

Ce moteur essence d’entrée de gamme d’une puissance de 60,5 kW est couplé à une boîte mécanique à 5 rapports. Il affiche une consommation de 7,5 l / 100 km* en cycle mixte et des émissions de CO2 de 175 g / km*.

1.5 dCi 75 et 90 Euro 5

Le 1.5 dCi est proposé en versions 75 ch et 90 ch. Ces deux motorisations, siglées Dacia eco², révèlent une consommation de 4,5 l / 100 km* en cycle mixte NEDC et des émissions de CO2 de 118 g au kilomètre*.

Ces deux versions sont couplées à une boîte de vitesse manuelle à 5 rapports. En version 90 ch, le couple de 200 Nm disponible dès 1 750 tours / minute. Le 1.5 dCi 75 délivre, quant à lui, un couple de 180 Nm disponible dès 1 750 tours / minute.

 

 

Derniers essais

  • Aston Martin Rapide S
    Aston Martin Rapide S [essai & vidé …

    Aston Martin revoit sa copie dans sa proposition familiale au sein de sa gamme. Pas question pour autant de faire du SUV, non, les anglais nous proposent une Rapide redessinée … Suite »Aston Martin Rapide S [essai & vidé …

    Aston Martin Rapide S

    Aston Martin revoit sa copie dans sa proposition familiale au sein de sa gamme. Pas question pour autant de faire du SUV, non, les anglais nous proposent une Rapide redessinée et gonflée à bloc dans sa version S. Une bonne raison de faire un essai vidéo de celle qui concoure pour le titre de plus belle berline.

  • Essai Renault Megane CC restylée
    Renault Megane CC dCi 130 [Essai]

    La Renault Megane CC restylée reste-t-elle compétitive dans le monde du cabriolet compact ? Suite »Renault Megane CC dCi 130 [Essai]

    Essai Renault Megane CC restylée

    La Renault Megane CC restylée reste-t-elle compétitive dans le monde du cabriolet compact ?

  • Peugeot RCZ R

    Il faut remonter à la première vie d'Alpine pour se dire qu'un coupé français peut concurrencer les meilleures sportives européennes. Un programme alléchant qu'il nous tardait de vérifier. C'est désormais chose faite avec l'essai de la Peugeot RCZ R.

Tous les essais