Essai Kia cee’d SW : guide d’achat

Kia nous a conviés à l’essai de son nouveau break. Evolution de la cee’d 5 portes, récemment restylée, ce break propose un look alléchant. Suffisant pour faire de l’ombre aux monospaces sur le marché des familiales ?

Kia poursuit son offensive avec le lancement de son nouveau break cee’d SW. Avec une croissance constante des volumes de ventes (+24% en France sur le premier semestre 2012) alors que le marché est plutôt en baisse, la marque a régulièrement besoin de nouvelles cartouches afin de ne pas s’essouffler.

Et sur le marché de la familiale accessible, Kia lance un break qui ne manque pas d’atouts pour charmer. Il devra toutefois composer avec l’arrivée prochaine du Carens (monospace compact).

Accéder aux photos Kia cee'd SW

Design : de l’espace à bord


A l’extérieur, le break reprend les codes stylistiques de la marque : calandre « tiger nose », optiques très travaillés et ligne dynamique. Il est bien difficile de ne pas reconnaître que cette cee’d, même en break, est une belle voiture, valorisante pour son propriétaire.

Cerise sur le gâteau, le design se met au service de la toute la famille. En effet, derrière ces lignes tranchantes, se cache un habitacle généreux.

Allongée de 15 mm, on gagne surtout 16 mm d’hauteur sous plafond et 10 mm de largeur aux épaules à l’avant et 7 mm à l’arrière.

L’espace est conséquent et quatre grands adultes y trouveront aisément leur place. A l’arrière, 3 enfants s’installeront correctement, deux si l’on installe des fauteuils groupe 0/1/2.


Kia n’a pas jugé bon d’agrandir le coffre qui reste malgré tout l’un des plus grands de la catégorie avec celui de la Peugeot 308 : 528 l en configuration normale et jusqu’à 1642 l.

Surtout, dans ce coffre, on y trouve de série une astucieuse barre qui sert à caler ce que l’on entrepose dans ce dernier. Elle peut coulisser d’avant en arrière mais aussi déployer deux sangles de maintien : malin et bien vu !

Moteur : privilégiez le 110 ch


Nous avions à disposition les deux motorisations diesel 110 et 128 ch. Les deux moteurs disposent du même couple constant de 260 Nm disponible de 1900 à 2750 tr/min.

A l’usage, les quelques chevaux supplémentaires ne se font sentir que sur les relances « sportives » sur le 3ème et 4ème rapport. Sur les rapports supérieurs, ces chevaux servent plus à augmenter la vitesse maxi que l’agrément de conduite.

Pas très démonstratifs en raison de rapports de boîte assez longs (problème aujourd’hui de tous les constructeurs qui recherchent faibles émissions de C02 et consommations), ces moteurs remplissent correctement leur tâche : sobriété, efficacité.

On a en revanche relevé quelques vibrations remontant dans l’habitacle sur le 110 ch quand on est à l’arrêt.
Dernier point positif, toujours bon pour le budget des ménages, ces CRDI se contentent en moyenne d’à peine 5l aux 100 kms.


Equipements et finitions


De base, en finition Style, affichée à 22 390 euros avec le moteur CRDi 110, la cee’d SW offre :

  • Six airbags (frontaux, latéraux, rideaux)
  • la direction assistée électrique asservie à la vitesse (MDPS)
  • l’ABS avec le répartiteur électronique de freinage EBD
  • le contrôle électronique de la trajectoire (ESC)
  • le régulateur de couple et de l’assistance au contre-braquage (VSM)
  • l’aide au démarrage en côte (HAC).
  • l’assistance au freinage d’urgence (BAS)
  • l’allumage automatique des feux de détresse en cas de forte décélération (ESS).


La cee’d SW Style propose un équipement relativement complet qui facilite avec les jantes en alliage 16 pouces, les rétroviseurs extérieurs électriques et chauffants, les lève-vitres électriques avant, la climatisation manuelle, le régulateur/limiteur de vitesse, le système audio avec tuner/lecteur CD compatible MP3 avec commandes au volant et six haut-parleurs, les connectiques AUX / USB compatible iPod®, le système de téléphonie mains-libres Bluetooth® avec reconnaissance vocale et fonction streaming audio (selon compatibilité du téléphone) et l’ordinateur de bord. Les applications métal anodisé sur la partie supérieure de la planche de bord et les contre-portes, le volant et pommeau de levier de vitesses gainés cuir sont aussi de série.

La cee’d SW Style se dote également du système Flex Steer™ permettant au conducteur de moduler le degré d’assistance et la réactivité de la direction (selon les conditions de conduite et ses préférences), en sélectionnant un des trois modes de fonctionnement – Confort, Normal et Sport.

Les dossiers de sièges arrière fractionnables 60/40 permettent de créer un plancher plat pour bénéficier d’un volume de chargement accru et du système Isofix sur les sièges arrière.

Le prix d’un GPS intégré est par exemple de 990 euros qui comprend également une caméra de recul (voir liste des options et détails des finitions).

Notre choix s’oriente sur une cee’d SW équipée du CRDi 110 sur le premier niveau de finition auquel on ajoutera le pack confort qui comprend : l’allumage automatique des feux, lève-vitres électriques arrière et le radar de parking arrière pour 300 euros, soit un prix net de 22 690 euros.

Conclusion : la qualité coréenne au goût des Européens.


Dessinée en Europe par un français, assemblée en Europe, cette cee’d mixe avec réussite une nouvelle fois tous les ingrédients pour séduire.
Surtout avec sa garantie 7 ans ou 150 000 kms, elle a de quoi rassurer les acheteurs et gros rouleurs. En s’affichant 3000 euros au prix catalogue sous le tarif des françaises, elle marque encore des points (même si actuellement le niveau des remises chez les constructeurs français atteint des records).
Les prix :

Tarifs TTC Client et options de la gamme cee’d SW :

                                                       Style           Active       Premium
1,6 essence GDi 135 ch ISG BVM 6  20 390 €     21 490 €     23 490 €
1,6 essence GDi 135 ch DCT 6                                            24 590 €
1,4 Diesel CRDi 90 ch BVM 6           20 990 €   
1,6 Diesel CRDi 110 ch BVM 6         22 390 €   
1,6 Diesel CRDi 110 ch BVA 6          23 590 €   
1,6 Diesel CRDi 128 ch BVM 6                            23 490 €    25 490 €
1,6 Diesel CRDi 128 ch BVA 6                             24 690 €    26 690 €

Options Nouvelle Kia cee’d SW   
Peinture métallisée    500 €   
Système de navigation, écran tactile couleur 7", cartographie Europe, caméra de recul 990 € (uniquement disponible sur Active & Premium)

Pack Confort :
Allumage automatique des projecteurs, lève-vitres arrière électriques, radar de parking arrière : 300 euros (uniquement avec finition Style)
Pack Visio :
Capteur de pluie, rétroviseur intérieur anti-éblouissement, lunette et vitres latérales arrière surteintées, toit vitré panoramique ouvrant : 800 euros (uniquement disponible avec finition Active)
Pack Intense :
Compteur central de tableau de bord TFT (écran couleur multifonction), accoudoir central avant coulissant, frein de parking électrique, sellerie cuir, pédalier et repose-pied aspect aluminium, seuils de porte avant avec badge "cee'd" : 1000 euros (uniquement disponible sur finition Premium)
Pack Ultimate :
Pack Intense + alerte de franchissement involontaire de ligne, projecteurs au Xénon, système actif d'aide au stationnement, radar de parking avant, siège conducteur électrique, avec mémorisation (2 positions) : 2 800 € sur version Premium uniquement.

Derniers essais

  • Aston Martin Rapide S
    Aston Martin Rapide S [essai & vidé …

    Aston Martin revoit sa copie dans sa proposition familiale au sein de sa gamme. Pas question pour autant de faire du SUV, non, les anglais nous proposent une Rapide redessinée … Suite »Aston Martin Rapide S [essai & vidé …

    Aston Martin Rapide S

    Aston Martin revoit sa copie dans sa proposition familiale au sein de sa gamme. Pas question pour autant de faire du SUV, non, les anglais nous proposent une Rapide redessinée et gonflée à bloc dans sa version S. Une bonne raison de faire un essai vidéo de celle qui concoure pour le titre de plus belle berline.

  • Essai Renault Megane CC restylée
    Renault Megane CC dCi 130 [Essai]

    La Renault Megane CC restylée reste-t-elle compétitive dans le monde du cabriolet compact ? Suite »Renault Megane CC dCi 130 [Essai]

    Essai Renault Megane CC restylée

    La Renault Megane CC restylée reste-t-elle compétitive dans le monde du cabriolet compact ?

  • Peugeot RCZ R

    Il faut remonter à la première vie d'Alpine pour se dire qu'un coupé français peut concurrencer les meilleures sportives européennes. Un programme alléchant qu'il nous tardait de vérifier. C'est désormais chose faite avec l'essai de la Peugeot RCZ R.

Tous les essais