Essai Porsche 911 Carrera S (991) : une vieille dame bien fraîche

48 ans après avoir vu le jour, la 911 semble avoir trouvé la recette de l'éternelle jeunesse. Nous vous proposons l'essai de la nouvelle Carrera S accompagné d'une vidéo.


Porsche 911, deux mots qui résonnent et qui évoquent la légende aux passionnés d’automobiles sportives. Il était donc temps pour nous de nous plonger dans son siège baquet pour goûter à cette nouvelle version d’une grande dame qui ne fait pas son âge (48 ans).

Design &  prise en main : savoir-faire évident

Ce nouvel opus de la 911, appelé 991, nous revient profondément changé mais l’ivresse est toujours au rendez vous.

Ivresse des lignes : plus longue (5,6 cm), plus large et plus basse, les designers ont su conserver les lignes de la diva germanique tout en la musclant. C’est encore plus vrai, vu de ¾ arrière. L’empattement gagne 10 cm.

Porsche 911 Carerra SPorsche 911 Carerra S

Accéder aux photos Porsche 911 Carrera S

A l’intérieur, la 911 s’embourgeoise. Depuis la Panamera, les Porsche ont élevé d’un cran leur niveau de finition. La noblesse des matériaux est flagrante, on se sentirait presque au volant d’une royale anglaise.

En parlant volant, on apprécie particulièrement celui qui équipe notre Carrera S : trois branches en aluminium avec une jante en cuir. Superbe, il permet une prise en main parfaite.

On trouve aisément sa position, même pour les plus grands d'entre nous. Nous sommes donc prêts à prendre la route : « Driver start your engine ! »

Performances : génial Flat 6

Pour notre essai, nous disposions du Flat 6 3.8l qui développe dans cette Carrera S 400 ch ! La puissance est ici transmise aux roues via la boîte PDK 7 rapports, une boîte manuelle elle aussi à 7 rapports est disponible.

La cavalerie est perchée assez haut, à 7800 trs, juste avant la zone rouge, le couple de 440 Nm est disponible à 5600 trs.

Ces chiffres donnent le tournis et transpirent la performance, il faut à peine plus de 4 secondes pour expédier le 0 à 100.

A ces régimes, si vous avez enclenché l’échappement sport, le nirvana est atteint. La 911 ne rugit plus, elle éructe et vous avec. L’osmose entre le pilote et la mécanique est totale surtout grâce à l’excellente boîte PDK et aux parfaites liaisons au sol.

Dotée d’une nouvelle suspension avant, d’une suspension arrière revue, d’une nouvelle direction électro-mécanique et de série du PASM qui offre le choix entre un amortissement normal ou sport, la tenue de route de cette 911 est sans limite.

Il faudra toutefois veiller à lui faire piquer un peu du nez en gardant les freins pour lui dicter la bonne trajectoire.

Heureusement, en la brusquant, la 911 conserve son comportement joueur et l’arrière cherchera à passer devant, ouf ! L’honneur est sauf.

Conclusion : c'est dans les vieux pots que l’on fait la meilleure soupe.

La 911 conserve ses originalités. Toujours plus efficace, elle n’en oublie pas moins la relation nécessaire entre elle et son pilote.

D’autres supercars plus performantes sont souvent citées aujourd’hui pour la prise trop importante de leur assistance sur le pouvoir humain.

Ici même si c’est le même cas, la 911 a le mérite de vous laisser l’impression que vous la dominez alors que c’est bien elle la maîtresse.

Sur piste, ce sera une autre valse une fois les aides débranchées mais c’est un autre sujet qu’il faudra traiter avec la prochaine GT3.

Fiche technique :

  • Vmax : 304 km/h
  • Poids : 1470 kg
  • Puissance : 400 ch à 7 400 tr/min
  • Couple : 440 Nm à 5 600 tr/min
  • Cylindrée : 3.8L
  • Prix : à partir de 103 970 euros

Derniers essais

  • Aston Martin Rapide S
    Aston Martin Rapide S [essai & vidé …

    Aston Martin revoit sa copie dans sa proposition familiale au sein de sa gamme. Pas question pour autant de faire du SUV, non, les anglais nous proposent une Rapide redessinée … Suite »Aston Martin Rapide S [essai & vidé …

    Aston Martin Rapide S

    Aston Martin revoit sa copie dans sa proposition familiale au sein de sa gamme. Pas question pour autant de faire du SUV, non, les anglais nous proposent une Rapide redessinée et gonflée à bloc dans sa version S. Une bonne raison de faire un essai vidéo de celle qui concoure pour le titre de plus belle berline.

  • Essai Renault Megane CC restylée
    Renault Megane CC dCi 130 [Essai]

    La Renault Megane CC restylée reste-t-elle compétitive dans le monde du cabriolet compact ? Suite »Renault Megane CC dCi 130 [Essai]

    Essai Renault Megane CC restylée

    La Renault Megane CC restylée reste-t-elle compétitive dans le monde du cabriolet compact ?

  • Peugeot RCZ R

    Il faut remonter à la première vie d'Alpine pour se dire qu'un coupé français peut concurrencer les meilleures sportives européennes. Un programme alléchant qu'il nous tardait de vérifier. C'est désormais chose faite avec l'essai de la Peugeot RCZ R.

Tous les essais