Essai Renault Clio 4 : l'avis des experts

Retrouvez notre essai mais aussi l'avis d'experts du monde de l'automobile.

Sommaire de l'essai :

  • Présentation et essai de la rédaction
  • Avis des experts "auto"
  • Fiches techniques et prix


1990, la première Renault Clio sort des ateliers. Depuis la saga s’est poursuivie avec en 1998, la deuxième génération puis 2005, la troisième du nom.

C’est 12 millions d’exemplaires vendus dans 115 pays. Voilà qui situe mieux le défi de la quatrième génération qui sort cette année.

Renault Clio 4, c’est aussi la première auto commercialisée qui symbolise une nouvelle ère dans le design de la marque.




Premier bébé de Laurens van den Acker (parton du design), la Clio 4 doit sa ligne à un français, Yann Jarsalle. C’est ce même designer qui a travaillé sur le concept DeZir puis sur l’Alpine A110-50.

Design : fière d’être une Renault

Avec son losange plus gros et mis en valeur par la « barre » noire de la calandre, impossible de confondre la Clio avec une autre.

Le style est pétillant et réchauffe. Le design confie avoir voulu trouver un juste milieu entre le côté latin d’une Alfa Roméo Mito et le côté froid du design germanique.

Les feux diurnes à leds finissent de signer la nouvelle identité de Clio 4. On notera au passage que de l’entrée de gamme au plus haut de gamme, tout le monde bénéficiera de ce même design. Une façon de dire que chez Renault, tout le monde a le droit au beau.

Plus basse et plus large dans ses proportions, Clio semble mordre la route. Ses ailes larges et sa ceinture de caisse haute finissent l’œuvre. Vous l’aurez compris, on aime bien cette nouvelle Clio même si son design pénalise un peu la visibilité de ¾ arrière.

 

A l’intérieur, même constat. La révolution est totale. Si les clients aimant la morosité seront rassurés de voir qu’on peut vivre la vie en noir, pour les autres, place à la couleur.

Le service de personnalisation finit la volonté des designers de vivre autrement l’automobile. (voir illustrations).

C’est déco, c’est beau et c’est dur.

On le dit souvent, il y a des plastiques durs de qualité.  Certes mais au toucher, on aurait aimé avoir un peu plus que le haut de la planche de bord et la casquette de compteur en plastique moussé. C’est pas moins bien fini mais c’est moins qualitatif …

Les quelques touches de chrome reflètent aussi parfois le soleil. En plein été, lunettes de soleil obligatoires pour ne pas être ébloui.

Enfin, les touches de plastique laqué noir achèvent la bonne impression laissée au premier coup d’œil. Les tissus et moquette utilisés sont de bonne qualité, les sièges sont doux au toucher.

Tant que nous évoquons l’expérience intérieure, la sono est de bonne qualité grâce à un gros travail sur les hauts parleurs.

Le système Medianav (écran tactile de18 cm de diagonale) de série à partir du 2ème niveau de finition apporte le GPS, la radio et une connexion téléphone.

Exemple de personnalisation possible - surcoût moyen de 900 eurosExemple de personnalisation possible - surcoût moyen de 900 euros

Vie à bord : une Clio bien fournie

On prend aisément place à bord de la Clio 4. Si deux grands adultes manquent un peu de largeur aux coudes, n’oublions pas que nous sommes à bord d’une citadine qui offre un bel espace à vivre.

Derrière on a de la place pour les jambes mais les plus grands courberont un peu l’échine avec la ligne de toit fuyante.

L’équipement de base comprend :
  • Volant réglable en hauteur et profondeur
  • Vitres électriques avant
  • Carte démarrage keyless
  • Aide au démarrage en côte
  • Régulateur et limiteur de vitesse

Comportement routier : Clio 4, une voiture très sûre.

Testée avec la nouvelle motorisation TCe 90 (trois cylindres turbo 900 cm3) et dCi 90 Energy, la Clio 4 s’est révélée toujours efficace et homogène dans son comportement.

Les routes de Toscane offraient plus un terrain de jeu pour une Mégane RS que pour une citadine. Dans ces conditions, on a pu constater que sur parcours très sinueux et sportif, la Clio 4 a un comportement très neutre.

Peu sous-vireuse, un train arrière collé à la route, c’est probablement l’un des meilleurs comportements de la catégorie avec la Peugeot 208 et la VW Polo.

Plus de photos en cliquant sur l'imagePlus de photos en cliquant sur l'image

Le freinage est très efficace et toujours constant. La direction se montre précise mais demande toujours un peu de correction pour la tenue de cap (peut-être était ce simplement dû à nos versions de pré-série, à confirmer plus tard).

Le moteur essence TCe dispose de 135 Nm de couple disponible à 2500 trs contre 220 Nm à 1750 trs pour le dCi 90.

Forcément l’agrément de conduite est supérieur dans le dCi  qui relance plus facilement en côte ou quand Clio est chargée.

Mais le petit moteur essence ne démérite pas pour autant. Il demande à jouer dans les tours et parvient à recoller. Affiché à quasiment 2000 euros de moins que le diesel à finition équivalente et une consommation moyenne supérieure d’à peine 1 litre, vous l’aurez compris, il faudra rouler beaucoup avant de rentabiliser le surcoût du diesel.

Puisque l'on parle coût, on apprécie au passage que ces moteurs bénéficient d'une chaîne de distribution garantie à vie.

Les deux versions Energy sont équipées d’un système Start & Stop d'une touche "Eco". Cette dernière quand on l'actionne abaisse l'efficacité de la climatisation, bride le moteur afin de diminuer la consommation. On peut ainsi sauver 10% de carburant.

Le confort à bord est toujours de bon niveau. L'amortissement de qualité avec une compression bien freinée des amortisseurs évite les coups dans l'habitacle.

On note aussi le caractère silencieux des moteurs et du coup, on a relevé quelques bruits aérodynamiques en provenance des gros rétroviseurs. Les trains roulant arrière laissent aussi remonter des bruits dans l'habitacle.

Nos conclusions : tout pour faire un carton

L’avantage selon de nous de Clio est qu’elle séduira probablement plus les jeunes que la Peugeot 208. Aussi, comme le souligne Renault, plus de 30% des acheteurs de voitures du segment B (citadines) étaient avant propriétaires d’une voiture plus grande.

Peugeot a réduit la sienne, Renault agrandit la Clio, à vous de faire votre choix en fonction de vos besoins.

Renault propose aussi une garantie de 5 ans sur nouvelle Clio pour le lancement commercial. Une façon de prouver la qualité du produit. La nouvelle Clio est fabriquée en France à Flins mais aussi à Bursa en Turquie.

Les experts : Dominique Chapatte M6 / Jean-Pierre Galgick TF1 / Anne-Christine Horent France2
 

Essai Renault Clio 4 : l’avis des experts

Si nous vous avons livré notre premier ressenti sur l’essai de cette nouvelle Clio, nous avons profité de la présence de nos confrères pour recueillir leurs premières sensations.

On ne les présente plus : Mr Auto pour M6, Dominique Chapatte et son émission Turbo, Jean-Pierre Gagick de l’émission Auto-moto de TF1 et Anne-Christine Horent qui tient la rubrique auto de l’émission Télématin sur France 2.

TF1 et M6 diffusent ce dimanche l'essai de la Clio 4.


Notre question était des plus simples : 3 points forts qu’ils ont aimé et la même chose pour les points faibles.

Voici leurs réponses :

Dominique Chapatte :
Il a aimé :
-    Tenue de route
-    Agrément de conduite
-    Design

Il a moins aimé :
-    Des choses déjà vues dans le décorum (coloris, grilles d’air)
-    Boîte EDC (double embrayage) pas dispo dès la sortie de l’auto

Jean Pierre Gagick :
Il a aimé :
-    Design : joli et original
-    Tenue de route
-    moteurs

Il a moins aimé :
-    absence boîte EDC à la sortie
-    Carte de démarrage trop grosse
-    Manque de visibilité ¾ arrière

Anne-Christine Horent :
Elle a aimé :
-    Changement de style radical
-    Plus grande par rapport à l’ancienne génération
-    La motorisation trois cylindres essence

Elle a moins aimé :

-    Système GPS/Multimédia moyen
-    Le  service de personnalisation aurait pu être plus poussé

Fiches techniques et prix

MOTORISATIONS

 

CO2( g/km) 

Consommation mixte (l/100km)

Bonus 2012

Puissance (ch)

1.2 16v 75

127g 

5,5

0 €

75

ENERGY TCE 90

105g 

4,5

-200 €

90

ENERGY TCE 90*

99g  

4,3

-200 €

90

dCi 75**

95g

3,6

-200 €

75

ENERGY dCi 90

90g 

3,4

-550 €

90

ENERGY dCi 90*

83g  

3,2

-550 €

90

*   Versions optimisées en CO2
**  Commercialisation ultérieure



TARIFS FRANCE (€TTC)

GMP

 CO2conso

 Bonus 2012

Authentique

Expression

Business

Dynamique

1.2 16v 75

127
5,5 l

0 €

13 700 €

15 700 €

 

 

ENERGY TCE 90

105
4,5 l

-200 €

 

16 900 €

 

18 000 €

ENERGY TCE 90*

99
4,3 l

-200 €

 

17 100 €

 

 

dCi 75**

95
3,6 l

-200 €

16 000 €

17 800 €

18 000 €

18 900 €

ENERGY dCi 90

90
3,4 l

-550 €

 

18 800 €

19 000 €

19 900 €

ENERGY dCi 90*

83 
3,2 l

-550 €

 

19 000 €

19 200 €

 

 

 

 

Derniers essais

  • Aston Martin Rapide S
    Aston Martin Rapide S [essai & vidé …

    Aston Martin revoit sa copie dans sa proposition familiale au sein de sa gamme. Pas question pour autant de faire du SUV, non, les anglais nous proposent une Rapide redessinée … Suite »Aston Martin Rapide S [essai & vidé …

    Aston Martin Rapide S

    Aston Martin revoit sa copie dans sa proposition familiale au sein de sa gamme. Pas question pour autant de faire du SUV, non, les anglais nous proposent une Rapide redessinée et gonflée à bloc dans sa version S. Une bonne raison de faire un essai vidéo de celle qui concoure pour le titre de plus belle berline.

  • Essai Renault Megane CC restylée
    Renault Megane CC dCi 130 [Essai]

    La Renault Megane CC restylée reste-t-elle compétitive dans le monde du cabriolet compact ? Suite »Renault Megane CC dCi 130 [Essai]

    Essai Renault Megane CC restylée

    La Renault Megane CC restylée reste-t-elle compétitive dans le monde du cabriolet compact ?

  • Peugeot RCZ R

    Il faut remonter à la première vie d'Alpine pour se dire qu'un coupé français peut concurrencer les meilleures sportives européennes. Un programme alléchant qu'il nous tardait de vérifier. C'est désormais chose faite avec l'essai de la Peugeot RCZ R.

Tous les essais