Essai VW Golf 7 : plus que jamais une référence (vidéo)

La Golf 7 a fait couler beaucoup d'encre. Ses détracteurs sont pourtant ses premiers observateurs, prêts à saisir le moindre faux pas de la championne. Une chose est sûre, avec cette 7ème génération, ils devront encore attendre pour que la reine chute de son trône ...

Aujourd'hui, nous prenons le volant d'une héritière. Lancée en 1974 et écoulée depuis à plus de 29 millions d'exemplaires, la Golf a 38 ans ! Cette 7ème génération doit assurer la continuité des ventes mais en même temps assurer un changement. Est-elle toujours la reine ?

Design : le changement sans le changement

C'est bien ce que les allemands savent faire de mieux. Nous proposer un nouveau modèle tout en nous rassurant. Car finalement ce que la clientèle aime, c'est la Golf. Alors rien ne sert de lui proposer un autre plat. Depuis la Golf 4 qui a installé la Golf dans ses formes, la marque fait évoluer son modèle phare par petites touches. Si les changements de pièces sont nombreux, finalement l'oeil les perçoit peu, ce qu'il voit, c'est bien une Golf. Pas de révolution majeure dans le coup de crayon mais juste ce qu'il faut pour affirmer un peu plus le style et toujours revendiquer ce côté « haut de gamme rassurant» que recherche tant la concurrence. Plus longue, plus basse et plus large, elle gagne en présence.

 

VW Golf 7 - 3/4 arrièreVW Golf 7 - 3/4 arrière

 

Accéder à toutes les photos de la nouvelle VW Golf 7

Car, c'est bien le paradoxe de cette Golf, sans être aussi « premium » qu'une Audi A3, elle se donne des airs de bourgeoise tout en étant capable d'être vendue à partir de 17 790 euros. Finalement, on oserait presque dire que dans une Golf, il n'existe pas de bas de gamme tant l'image qu'elle rend de son conducteur est valorisée.

Equipements / Vie à bord

Volkswagen revendique un niveau d'équipements jamais atteint par une Golf. On retiendra surtout ceux destinés à la sécurité et à l'efficacité. Ainsi, la Golf 7 reçoit de série le freinage Multi-collision et un Start & Stop pour consommer moins.

Petite explication du freinage Multi-collision :
Ce dernier détecte via les points d'impacts airbag l'accident. L'information est transmise à la gestion électrique qui freine automatiquement l'auto si elle n'est pas à l'arrêt. Ainsi, les occupants sont protégés d'un second impact qui pourrait avoir des conséquences dramatiques.

 

Intérieur Golf 7Intérieur Golf 7

 

 

Ce freinage multi-collision peut être complété en option du Front Assist qui est un freinage d'urgence automatique en ville.

Toujours en option, la Golf peut être équipée d'un Park Assist. L'auto se charge de trouver la bonne place et se gare de manière autonome.
Volkswagen a entièrement repensé la nouvelle génération des systèmes de radio et radionavigation proposés sur la Golf. Tous les systèmes sont désormais équipés d’un écran tactile de série.

La nouvelle génération d’appareils existe en trois tailles d’écran : 5 pouces, 5,8 pouces et 8 pouces. Volkswagen utilise pour la première fois des écrans dotés de capteurs de proximité (à partir du format 5,8 pouces). Dès que le conducteur ou le passager avant approche la main de l’écran tactile, le système passe automatiquement du mode affichage au mode commande.

En ce qui concerne la vie à bord et sans rentrer dans les mesures, on peut vous dire qu'il y a de la place ! Malgré une taille conséquente (1m89), j'ai trouvé sans mal ma place à l'arrière sans avoir les genoux dans le fauteuil avant. Le coffre progresse aussi (+30 litres) ce qui permettra de loger de grosses valises. Les bienfaits de la nouvelle plateforme MQB sont donc réels au chapitre de l'habitabilité.

Performances : une tenue de route exemplaire

Il est très difficile de mettre la Golf 7 en défaut. Littéralement scotchée à la route, elle est plus efficace que jamais. Sa suspension sur les versions essayées peut être calibrée sur 4 niveaux : Eco, Sport, Normal et Individuel. On peut sur le dernier niveau se configurer « SA » Golf : niveau de dureté de la direction, réaction moteur à l'accélérateur, niveau de confort des suspensions. Un équipement digne des plus grosses berlines allemandes.

On notera simplement que sur nos versions haut de gamme essayées que nous bénéficions de la suspension arrière multibras alors que les versions TSI 85 ch, TSI 105 ch, TDI 105 ch et TDI 110 ch reçoivent un train arrière à traverse déformable. Un détail ? S'il est certain que le comportement devrait être un peu différent, la Golf 7 restera dans tous les cas une auto sûre.

Côté moteurs, toutes les versions ont été équipées de série d’un système Start-Stop (jusqu’à quatre pour cent de consommation en moins) et du mode récupération d’énergie (réduction des émissions de CO2d’environ trois pour cent).

Nous avons pris le volant d'une version TSi 140 ch et TDi de 150 ch. Ces motorisations se sont révélées efficaces et silencieuses, ce qui n'était pas toujours le cas dans le passé surtout pour les diesels.

Le moteur essence est coupleux et bien rempli. Le niveau d'agrément proposé est tel qu'il pose le doute quant à l’hégémonie habituelle du diesel. Grâce à la désactivation de deux cylindres quand on le sollicite peu, il se révèle en plus très sobre (6,5 litres de moyenne).

En face, le TDI 150 est très performant. Disons que c'est un moteur que l'on privilégiera si l'on roule très souvent très chargé et/ou que l'on a besoin de tracter. Il transforme la Golf7 en Gti tant les reprises et relances se font sans peine. En usage normal, on a relevé une consommation moyenne de 5 litres.

L'essence s'affiche en TSi 140 à partir de 25 480 euros contre 27 880 euros pour le TDi 150. Vu le faible écart de consommation, en moyenne 1,5 litres économisé avec le diesel, il vous faudra vraiment beaucoup rouler pour encore préférer le diesel et surtout amortir le surcoût d'achat et d'entretien.
On notera que certains de nos confrères qui ont disposé de la boîte DSG ont encore pu descendre ces consommations en utilisant le mode « éco » de la boîte à double embrayage.

Conclusion : chère Golf …


Et oui, rouler en Golf, ça se paie. A niveau d'équipements et moteurs équivalents, une Golf 7 s'affiche parfois à un tarif supérieur de 3000 à 1500 euros de ses concurrentes (de l'Opel Astra, en moyenne la moins chère, à la Renault Mégane un peu moins chère que l'allemande).

Mais, entre le niveau de finition vraiment impressionnant comme les vides poches de portes garnis de moquette ou encore le compartiment de roue de secours lui aussi moquetté, on en viendrait presque à comprendre ces tarifs.

Aussi, la valeur résiduelle (c'est à dire à la revente) est toujours aussi élevée. Voilà autant d'arguments qui peuvent vous convaincre de dépenser plus pour vous offrir la référence de la catégorie.

Mais la Golf 7 doit être bien impatiente de voir ce que vont proposer les français. Renault Mégane et Peugeot 308 seront bientôt renouvelées. Le match ne fait que commencer.

Derniers essais

  • Aston Martin Rapide S
    Aston Martin Rapide S [essai & vidé …

    Aston Martin revoit sa copie dans sa proposition familiale au sein de sa gamme. Pas question pour autant de faire du SUV, non, les anglais nous proposent une Rapide redessinée … Suite »Aston Martin Rapide S [essai & vidé …

    Aston Martin Rapide S

    Aston Martin revoit sa copie dans sa proposition familiale au sein de sa gamme. Pas question pour autant de faire du SUV, non, les anglais nous proposent une Rapide redessinée et gonflée à bloc dans sa version S. Une bonne raison de faire un essai vidéo de celle qui concoure pour le titre de plus belle berline.

  • Essai Renault Megane CC restylée
    Renault Megane CC dCi 130 [Essai]

    La Renault Megane CC restylée reste-t-elle compétitive dans le monde du cabriolet compact ? Suite »Renault Megane CC dCi 130 [Essai]

    Essai Renault Megane CC restylée

    La Renault Megane CC restylée reste-t-elle compétitive dans le monde du cabriolet compact ?

  • Peugeot RCZ R

    Il faut remonter à la première vie d'Alpine pour se dire qu'un coupé français peut concurrencer les meilleures sportives européennes. Un programme alléchant qu'il nous tardait de vérifier. C'est désormais chose faite avec l'essai de la Peugeot RCZ R.

Tous les essais