retour à l'accueil

Faire du sport au volant : c'est possible !

Pour les longs trajets sur la route, on recommande un arrêt toutes les deux heures. Malheureusement, ce n’est pas toujours possible en cas d’embouteillages. Coincé dans les bouchons, le temps passe et la colère monte. Pour optimiser ces longs moments passés dans l’habitacle, voici quelques exercices à effectuer quand la circulation est à l’arrêt.

Rester assis plusieurs heures dans sa voiture sans bouger n’a jamais été idéal pour entretenir sa condition physique. D’autant plus après une journée fatigante au bureau et un retour à la maison qui ne s’annonce pas de tout repos si vous avez des enfants. Pourtant, rien ne vous empêche de profiter des feux rouges pour renforcer vos abdominaux en 3 mouvements très simple. Contractez d’abord les muscles du ventre en relevant légèrement la tête, puis ramenez un genou vers le volant et tenez jusqu'au feu vert. Pour éviter d’être plus musclé d’un côté que de l’autre, n’oubliez pas de changer de genou à l'arrêt suivant. Si vos abdominaux fatiguent et qu’il vous reste encore de la route à faire, pas de panique, vous pouvez faire travailler votre dos. Pour vous redresser et gagner en stature, tenez le volant de sorte que vos mains soient les plus basses possible, et que vos bras soient fléchis. Inspirez en relâchant les épaules, puis expirez en les haussant. Recommencez plusieurs fois en essayant de garder vos coudes proches de vos côtes. Vous verrez, ça détend.

On le sait, les adeptes du volant sont rarement des grands marcheurs. Si vous êtes sujet au syndrome des "jambes lourdes", la position assise et la chaleur ne facilitent pas une bonne circulation sanguine. Pour vous soulager : évitez d’abord de porter des vêtements trop près du corps puis profitez des embouteillages pour montrer quelque chose au loin en utilisant les pieds et les orteils. Vous étirerez ainsi les muscles de la jambe toute entière, comme sur un vélo. Si les douleurs persistent, optez pour des mi-bas de contention. Un accessoire peu prisé des hommes, mais pourtant adopté par de nombreux pilotes de vols long courrier. Enfin si vous souffrez de stress au volant, profitez des pauses pour vous exercer au Do In (technique de relaxation chinoise) : lissez le visage en remontant le long du nez. Ecartez les doigts en arrivant au cuir chevelu pour faire un « peigne », les doigts entremêlés. Une fois arrivée au niveau de la nuque, massez-vous pendant quelques minutes. Mais n’oubliez pas d’ouvrir les yeux, le feu sera peut-être passé au vert !
en résumé