Ford Mustang : un futur moins fast and furious ?

La prochaine génération de Ford Mustang recevra un simple 4 cylindres sous le capot.

La future Ford Mustang devrait inaugurer un 4 cylindres sous son capot. Voilà qui lui permettra certainement de passer l'Atlantique pour être enfin commercialisée chez nous, mais est-ce que ce sera encore une vraie Mustang ?

Rassurez-vous, on ne parle là que de la version d'entrée de gamme. Le bon gros V8 US résonnera toujours pour les versions plus musclées. En soi, la Mustang a déjà connu une aussi petite motorisation. Pour la deuxième génération, il y a plus de quarante ans, on trouvait parfois sous le capot un 4 cylindres.

Seulement, pour être digne, Ford a tout de même pensé à lui donner des chevaux. Pas forcément les plus sauvages mais au moins de quoi la rendre aussi efficace que la version V6 (appelée à disparaître ??).

En fait, il faut aller chercher du côté de la Ford Focus ST le prochain moteur de la Mustang. Dans la compacte GTi, le 2,0 litres EcoBoost suralimenté développe une puissance de 250 ch et un couple maxi de 360 Nm constant entre 2000 et 4500 tr/mn.

Il en manque encore un peu pour atteindre les 300 ch d'une version V6 mais les consommations et émissions de C02 sont promises à de belles baisses.

Autre nouveauté intéressante, l'américaine troquera son pont arrière rigide pour une suspension plus moderne. La suspension arrière à roues indépendantes lui permettra de définitivement venir botter les fesses des coupés allemands.



Derniers essais

Tous les essais