retour à l'accueil

Les transports du futur

Une croisière en ballon volant, une traversée des océans en TGV ou encore l’exploration d’une épave en yacht sous-marin… Derrière ces intitulés improbables, c’est une véritable révolution des transports qui se prépare. Face aux nouveaux défis écologiques et économiques, les inventeurs rivalisent d’idées et d’imagination pour penser les transports de demain. Voici une petite sélection de ces futurs moyens de locomotion.

Le bus volant : Sorte de grand tramway surélevé d’une hauteur de 4,5m, capable de rouler jusqu’à 60 km/h et de transporter 1400 passagers, le bus volant japonais circulera au-dessus de la route et laissera passer les véhicules de moins de deux mètres sous sa structure. Ce nouveau système de transport en commun permettrait de réduire les embouteillages de 20 à 30% et ne gênera pas la circulation puisque les stations seront elles-mêmes surélevées. En plus, son coût de construction est dix fois moins cher que celui du métro.
Le ballon dirigeable : Sur le modèle des croisières maritimes, le dirigeable gonflé à l’hélium proposera très prochainement des voyages à basse altitude et comprenant de nombreuses escales pour profiter du paysage. Leader sur le marché, l’entreprise américaine Aeros Corporation prévoit d’ailleurs un avenir radieux à ces nouveaux dirigeables, misant sur le fait que "le trafic maritime et aérien sera bientôt saturé".
Le yacht sous-marin : Vous rêvez de faire une croisière et de découvrir les fonds marins sans avoir à vous jeter à l’eau ? Conçu par la compagnie américaine US Submarines, le Phoenix 1000 devrait bientôt vous surprendre. Grand (65 mètres de long), lourd (1500 tonnes) et capable de descendre jusqu'à 760 m de profondeur, cette merveille technique possède une réserve d’oxygène pour 40 jours afin d’éviter toute mauvaise surprise.Le TGV des mers : Imaginé par le bureau français Gilles Vaton, le bateau à grande vitesse répond à un besoin de plus en plus évident et représente de toute évidence un des principaux modes de transport du futur. D'une longueur de 174 mètres pour 49,70 mètres de large, le BGV pourrait transporter 240 voitures et plus de 1 000 passagers à une vitesse maximale supérieure à 52 noeuds, soit 96 km/h.

Le Superbus électrique : En provenance des Pays-Bas, ce concept de bus à l'allure ultra sportive de 15 mètres de long serait prévu pour accueillir 30 personnes assises et rouler jusqu’à une vitesse de pointe de 250km/h ! Equipé d’un système qui permettrait aux passagers de communiquer leurs destinations par SMS ou par mails, l'ordinateur de bord de ce Superbus serait même capable de calculer le trajet le plus court à effectuer. La mise en oeuvre concrète du projet est prévue pour 2015 avec une première liaison entre l’aéroport Schipol et la ville de Graningen, toujours aux Pays Bas.

Le Fanwing : Véritable avion du futur, le Fanwing (traduisez « aile-ventilateur) a la particularité d’être silencieux et capable de décoller avec très peu d’élan. Très stable grâce à ses ailes en forme cylindriques insensibles à la direction du vent, il possède le grand avantage d’être plus efficace qu’un hélicoptère classique : pour une même puissance, il peut soulever des poids 4 à 5 fois supérieurs et consomme moins de carburant. Son seul point faible reste sa vitesse limitée : 70 km/h maximum pour un modèle ultra-léger.
en résumé