Maserati : grandes ambitions, grands moyens

Actuellement, Maserati vend à peu près 7 000 autos par an. Il vise les 50 000 exemplaires d'ici 2015 ! Pour réussir ce pari, il va diversifier son offre avec un SUV et une petite berline. Et osera le diesel.

Maserati prend un nouveau départ. La marque au trident veut quasiment multiplier ses ventes par dix en l'espace de trois ans. Pour cela, elle va sa "généraliser" en allant s'aventurer dans des segments moins nobles mais porteurs. Les puristes ne vont peut-être pas vraiment apprécier. Mais l'italien copie la stratégie de Porsche, qui ne se refuse plus rien, et ne s'est jamais aussi bien porté.

La firme de luxe italienne va donc céder aux sirènes du SUV. Mais ça, on le savait. Maserati a présenté il y a un an le concept Kubang. Une étude de style qui avait reçu un accueil mitigé, ce qui a forcément du faire réfléchir la marque. Et l'a peut-être poussé à revoir le design. Déjà, elle a décidé de changer de nom. Son anti Audi Q7 se nommera au final Levante. Il sera construit aux Etats-Unis sur une plate-forme Jeep. Mais Maserati le juge, aucune pièce visible ne sera partagée avec le Grand Cherokee. Même les moteurs seront italiens.

Autre modèle inédit, la Ghibli. Késako ? Il s'agit d'une berline moyenne gamme, rivale des BMW Série 5 et Mercedes Classe E. Une auto longue d'environ 4,90 mètres, qui cachera sous son capot des moteurs V6 essence... et diesel. Pour réaliser de bons volumes de vente, Maserati n''avait d'autre choix que de ne plus résister à la tentation du gazole. Remarquez, cela ne nous choque plus vraiment. C'est un peu comme avec Jaguar, on s'offusque au début puis on s'y fait. Maserati table sur 25 000 exemplaires écoulés par an. La Ghibli, qui reprend un nom déjà utilisé dans les années 50, va donc réaliser la moitié des ventes de la marque. Elle sera commercialisée courant 2013.

Elle sera la petite soeur de la Quattroporte, qui sera elle remplacée dès janvier prochain, lors du Salon de Detroit. Pour que cette nouvelle version ne soit pas gênée par la Ghibli, elle grandira d'au moins 20 centimètres pour atteindre un bon 5,25 mètres. Mais elle sera bien plus légère, en perdant pas moins de 200 kg. Ce qui va permettre de réduire les consommations d'environ 30 %. Pour l'instant, Maserati ne veut pas confirmer la présence de blocs diesel sous le capot de cette nouvelle Quattroporte. Mais il y à fort à parier qu'il y en aura...

Maserati entre donc dans une nouvelle dimension. Risque t-il d'en perdre son âme ? 

Derniers essais

  • Essai Nissan e-NV200
    Nissan e-NV200 [Essai]

    Nissan ose la motorisation 100% électrique sur une camionnette utilitaire. Le concept peut paraître audacieux mais dans la vraie vie, certains professionnels pourraient … Suite »Nissan e-NV200 [Essai]

    Essai Nissan e-NV200

    Nissan ose la motorisation 100% électrique sur une camionnette utilitaire. Le concept peut paraître audacieux mais dans la vraie vie, certains professionnels pourraient bien bénéficier de cette technologie unique dans la catégorie.

  • Essai Lamborghini Huracan
    Lamborghini Huracan LP610-4 [Essai]

    Après dix ans de carrière et plus de 14 000 exemplaires vendus, la vénérable Gallardo laisse sa place à la Huracan dans le catalogue Lamborghini. Nous l'avons essayée … Suite »Lamborghini Huracan LP610-4 [Essai]

    Essai Lamborghini Huracan

    Après dix ans de carrière et plus de 14 000 exemplaires vendus, la vénérable Gallardo laisse sa place à la Huracan dans le catalogue Lamborghini. Nous l'avons essayée sur les routes de Provence et sur le circuit Paul Ricard.

  • BMW i8

    BMW étudie de près la propulsion électrique depuis 1972, les résultats de ses travaux se concrétisent cette année. C'est l'essai du nouveau modèle i8.

Tous les essais