Mini Coupé : Maxi florilège

Chez Mini, la monoculture n’est plus qu’un lointain souvenir. Poursuivant l’élargissement d’une gamme déjà riche de la Mini classique, du Cabrio, du Clubman et du Countryman, le constructeur commercialisera en octobre prochain une ébouriffante version Coupé, en attendant un futur Speedster. Pare-brise très incliné, pavillon surbaissé en pagode et custode fuyante, ce Coupé, qui exhibe son becquet comme une casquette à l’envers, joue les anticonformistes.

Très proche du concept dévoilé au Salon de Francfort 2009, cet engin de seulement 3,73 m, qui arbore jupes latérales et boucliers spécifiques, disputerait presque à notre PGO Hemera tricolore la palme de l’anticonformisme !

Si ce Coupé s’acharne à provoquer des torticolis, les ingénieurs n’ont pas pour autant délaissé les performances. Forte de quelques 211 chevaux, la locomotive de la gamme, baptisée John Cooper Work, se distingue comme la Mini de série la plus radicale : expédiant le 0 à 100 km/h en 6,4 s, elle dépasse également 238 km/h en vitesse de pointe.

Bien plus raisonnable, la modeste Mini SD, gréée d’un 2.0 Diesel de 143 chevaux, joue les chameaux avec un appétit restreint à 3,6 l/100 km et des émissions de CO2 cantonnées à 114 g/km. Également mu par les blocs 1.6 essence de 122 et 184 chevaux, le Coupé dispose en série d’un Stop & Start et d’une boîte manuelle à 6 rapports.

Derniers essais

  • Un tour du circuit du GP de Monaco en Renault RS 01
    Terreur au Grand Prix de Monaco en Renault …

    Engin hors normes, la Renault RS 01 colle une raclée à toutes les GT de course de la planète. Et si vous montez à son bord sur le circuit de Monaco avec un pilote de … Suite »Terreur au Grand Prix de Monaco en Renault …

    Un tour du circuit du GP de Monaco en Renault RS 01

    Engin hors normes, la Renault RS 01 colle une raclée à toutes les GT de course de la planète. Et si vous montez à son bord sur le circuit de Monaco avec un pilote de Formule 1, elle est capable de vous faire craquer nerveusement. Comme un roller-coaster au parc d'attraction, mais en pire.

  • Essai Audi Q7 2015
    Nouvel Audi Q7 [Essai]

    Le gros SUV allemand passe enfin à la seconde mouture. Le style ne fera sans doute pas l'unanimité mais ses qualités techniques sont impressionnantes. Suite »Nouvel Audi Q7 [Essai]

    Essai Audi Q7 2015

    Le gros SUV allemand passe enfin à la seconde mouture. Le style ne fera sans doute pas l'unanimité mais ses qualités techniques sont impressionnantes.

  • Essai Peugeot 208 restylée

    La Peugeot 208 gagne – déjà – un léger restylage. Elle peut surtout se targuer d'être l'automobile à moteur thermique la plus efficiente au monde, en plus de conserver ses qualités intéressantes dans la catégorie.

Tous les essais