Nouveau bonus pour les voitures hybrides : des affaires en vue

La mesure phare du nouveau plan d’aide au secteur automobile est l’augmentation des bonus accordés aux véhicules écologiques. Pour l’achat d’une hybride, le coup de pousse passe de 2 000 à 4 000 €. Ce qui rend leur achat parfois très intéressant.

Mine de rien, cela change pas mal de choses. Car jusqu’à maintenant, le surcout demandé par la technologie hybride était difficile à rentabiliser. Mais il faut revoir les calculs et réfléchir sérieusement au moment de l’achat.

Exemple chez le spécialiste de l’hybride, le japonais Toyota. Celui-ci vient de lancer une version HSD de sa Yaris. Affichée en prix de base 18 500 €, elle tombe à 14 500 € bonus déduit. Ce qui la met au même prix qu’une version essence VVT-i de 69 ch à finition équivalente. En prenant en compte le fait que l’hybride prend tout son sens en milieu urbain et que c’est le terrain de prédilection de la Yaris, il n’y a pas photo !

D’autant qu’en moyenne, la version HSD annonce des consommations inférieures. Le japonais va donc profiter à fond de ce coup de pouce. Et pour les mauvaises langues qui trouveraient que le gouvernement français favoriserait un pays étranger, c’est faux. En effet, la Yaris HSD est exclusivement fabriquée dans l’hexagone, dans l’usine d’Onnaing.

Et depuis cette année, plusieurs modèles hybrides sont français et produits dans des usines tricolores. Il s’agit des Peugeot 508, 508 RXH et 3008 Hybrid4 ainsi que de la Citroën DS5 Hybrid4. La technologie de PSA est d’ailleurs unique au monde puisqu’elle combine un moteur diesel à un bloc électrique, placé sur l’essieu arrière. En prenant en compte les 4 000 € de bonus, là aussi les prix deviennent plus intéressants et poussent à réflexion.

De base, un 3008 Hybrid 4 coûte 37 600 €. Il tombe donc à 33 600 €. A finition équivalente, il s’affiche 1000 € de plus qu’un 2.0 HDI 163 ch BVA. Une rallonge que l’on peut très vite rentabiliser si on roule beaucoup en milieu urbain. D’ailleurs en moyenne, les consommations baissent de 20 %. Et grâce à la disposition intelligente de ses moteurs, l’Hybrid4 est une transmission intégrale et se montre plus puissant.

Reconnaissons que pour la 508 berline, le calcul est moins évident. Avec le bonus, le prix tombe à 38 400 €, mais c’est encore 2 500 € de plus que la version diesel équivalente. De son côté, le RXH démarre désormais à 41 800 €. Là, on peut difficilement le comparer à un modèle de la gamme vu son positionnement particulier. Mais il se fait encore plus compétitif face à une Audi A4 Allroad.

Chez Citroën, la DS5 passe de 40 200 € à 36 200 €. En prenant en compte le malus de la version HDI 160 de 500 €, l’hybride réclame 1850 € de plus. Il faut avouer honnêtement que sur le papier, l’opération n’est pas vraiment encore rentable. Mais si vous êtes un gros rouleur et que vous affrontez souvent les bouchons, la question se pose aisément. Dans les embouteillages, la consommation frôle souvent le zéro, le moteur électrique prenant le relais le plus possible.

Il y a donc des affaires à ne pas manquer. D’autant que le bonus n’empêche pas une remise constructeur. En ce moment, Toyota offre 3 500 € de plus pour la reprise d’un véhicule de plus de 8 ans lors de l’achat d’une Auris HSD. S’il poursuit cette offre, la remise totale pourrait être de 7 500 € !

Derniers essais

  • Aston Martin Rapide S
    Aston Martin Rapide S [essai & vidé …

    Aston Martin revoit sa copie dans sa proposition familiale au sein de sa gamme. Pas question pour autant de faire du SUV, non, les anglais nous proposent une Rapide redessinée … Suite »Aston Martin Rapide S [essai & vidé …

    Aston Martin Rapide S

    Aston Martin revoit sa copie dans sa proposition familiale au sein de sa gamme. Pas question pour autant de faire du SUV, non, les anglais nous proposent une Rapide redessinée et gonflée à bloc dans sa version S. Une bonne raison de faire un essai vidéo de celle qui concoure pour le titre de plus belle berline.

  • Essai Renault Megane CC restylée
    Renault Megane CC dCi 130 [Essai]

    La Renault Megane CC restylée reste-t-elle compétitive dans le monde du cabriolet compact ? Suite »Renault Megane CC dCi 130 [Essai]

    Essai Renault Megane CC restylée

    La Renault Megane CC restylée reste-t-elle compétitive dans le monde du cabriolet compact ?

  • Peugeot RCZ R

    Il faut remonter à la première vie d'Alpine pour se dire qu'un coupé français peut concurrencer les meilleures sportives européennes. Un programme alléchant qu'il nous tardait de vérifier. C'est désormais chose faite avec l'essai de la Peugeot RCZ R.

Tous les essais