Peugeot 2008 - Salon Genève 2013

En mars prochain, la marque au lion présentera un modèle inédit, dérivé de la 208. Un petit frère du 3008, qui compte bien renouveler le succès de celui-ci. Et Peugeot joue gros avec ce nouveau modèle, à la vocation internationale.

Ce nouveau modèle marque un tournant dans l'histoire de la marque. C'est le premier véhicule de Peugeot conçu dès l'origine et simultanément par et pour plusieurs zones géographiques. Le 2008 est clairement tourné vers l'international. Il sera d'ailleurs fabriqué à différents endroits de la planète, au plus près de ses marchés. Le nouveau venu sera ainsi produit à Mulhouse, à Wuhan en Chine et à Porto Real au Brésil. 

Pour séduire le public le plus large possible, Peugeot a fait le choix d'une carrosserie à la mode, celle du crossover. Un genre qui lui a réussit avec le 3008. La marque compte donc bien renouveler ce succès sur le marché des citadines, où Peugeot possède une forte expérience... et une forte légitimité. Le 2008 mesure 4,16 mètres de longueur. Il dépasse la 208 de vingt centimètres, mais devrait en partager l'empattement. Le petit SUV reprend en effet la plate-forme de la citadine. 

Résultat, ce 2008 est un faux 4x4 ! Aucune transmission intégrale n'est prévue. Après, ce n'est pas vraiment un problème, car cet équipement n'a pas la cote sur ce genre d'engin. Le 2008 adopte cependant un vrai look de baroudeur, avec par exemple des sabots de protection en acier inoxydable. Le bouclier arrière intègre aussi un pare-choc en plastique proéminent. Le modèle photographié est équipé de jantes 17 pouces diamantées à la finition mat chaussées de pneus spéciaux « Neige et Boue ». 

On sent l'inspiration germanique pour le dessin du 2008. Les formes expriment la solidité, avec par exemple un montant épais. On connaissait les grandes lignes de l'auto, qui avait été précédée d'un concept vu au Mondial de l'Auto. Par rapport à celui-ci, les contours sont moins anguleux. On remarque cela au niveau des optiques par exemple.

Le toit montre un dessin soigné. Au dessus des portières arrière, une bosse se forme de façon très naturelle et se prolonge jusqu'au hayon. Pour suivre ce mouvement, le vitrage est visuellement agrandi par un décor en métal, qui semble serti à la carrosserie. Dommage que Peugeot n'ait pas choisi une couleur sombre pour les premières photos, afin de mettre cet élément en valeur. 

Peugeot n'a pas encore dévoilé l'habitacle. Il s'est aussi montré peu bavard à propos de la technique. Tout juste sait-on de manière officielle que le 2008 sera équipé de blocs 3 cylindres essence et de moteurs e-HDI, avec des émissions de CO2 qui démarrent à 99 g/km. On devrait retrouver au final des moteurs bien connus, comme les 1.6 diesel de 92 et 115 ch. 

Derniers essais

  • Aston Martin Rapide S
    Aston Martin Rapide S [essai & vidé …

    Aston Martin revoit sa copie dans sa proposition familiale au sein de sa gamme. Pas question pour autant de faire du SUV, non, les anglais nous proposent une Rapide redessinée … Suite »Aston Martin Rapide S [essai & vidé …

    Aston Martin Rapide S

    Aston Martin revoit sa copie dans sa proposition familiale au sein de sa gamme. Pas question pour autant de faire du SUV, non, les anglais nous proposent une Rapide redessinée et gonflée à bloc dans sa version S. Une bonne raison de faire un essai vidéo de celle qui concoure pour le titre de plus belle berline.

  • Essai Renault Megane CC restylée
    Renault Megane CC dCi 130 [Essai]

    La Renault Megane CC restylée reste-t-elle compétitive dans le monde du cabriolet compact ? Suite »Renault Megane CC dCi 130 [Essai]

    Essai Renault Megane CC restylée

    La Renault Megane CC restylée reste-t-elle compétitive dans le monde du cabriolet compact ?

  • Peugeot RCZ R

    Il faut remonter à la première vie d'Alpine pour se dire qu'un coupé français peut concurrencer les meilleures sportives européennes. Un programme alléchant qu'il nous tardait de vérifier. C'est désormais chose faite avec l'essai de la Peugeot RCZ R.

Tous les essais