Qoros, le constructeur chinois qui vise clairement l'Europe

La star du prochain salon de Genève viendra t-elle de Chine ? Une toute nouvelle marque née dans l'Empire du Milieu fera en effet ses débuts mondiaux en Suisse. Elle se veut très ambitieuse, en annonçant une gamme de produits adaptés à nos goûts et nos attentes.

Un nouveau constructeur automobile chinois va faire ses débuts publics à Genève, en mars 2013. Ce ne sera pas la première fois qu'une marque chinoise sera présentée sur le Vieux Continent. Mais celle-ci nourrit de très grande ambitions et veut réussir là où tous ses compatriotes ont échoué. 

Qoros, né de l'alliance entre le constructeur chinois Chery et la holding Israël Corporation, a décidé de faire les choses sérieusement. Cette firme compte proposer des produits modernes, adaptés à nos goûts. La marque vise les 5 étoiles lors des tests EuroNcap. 

Elle compte développer rapidement une large gamme de véhicules. Le premier modèle dévoilé à Genève sera une berline compacte, du segment C (celui où les ventes sont les plus importantes en Europe et en Chine). Suivront un break et un crossover. Tous ces véhicules seront construits sur la même plate-forme modulaire. Une architecture qui permettra la commercialisation rapide de variantes hybrides et électriques. Qoros annonce un lancement tous les six mois.

Le chinois nous a donné un avant-goût de sa berline, avec quelques dessins. Le style s'annonce très classique, inspiré par les productions allemandes et japonaises. Il est l'oeuvre de Gert Hildebrand, qui a officié chez BMW. On lui doit notamment le dessin de la première Mini moderne. Qoros parle d'élégance, aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur. Attention à ne pas tomber non plus dans le banal.

Les autos seront fabriquées en Chine, dans une toute nouvelle usine, encore en cours de construction. Dans un premier temps, la capacité de production sera de 150 000 autos par an. 

Reste à savoir où se positionnera la marque en termes de prix ? En proposant des autos élégantes à la finition soignée, on peut difficilement faire du pas cher. Et comme l'image est très importante en Europe, Qoros aura du mal à s'imposer avec des autos aux tarifs similaires aux modèles allemands, français ou italiens. La marque l'écrit elle même : elle est « jeune, fraiche, sans aucun héritage ». Vu comme ça, on a un peu l'impression de partir à l'aventure au moment de signer le bon de commande.

Il y a fort à parier que Qoros connaitra une première victoire à Genève en attirant de nombreux journalistes et visiteurs curieux de découvrir en vrai sa première voiture, dont le nom est encore inconnu. 

Qoros a déjà attiré l'attention de Kia, qui était allé devant la justice pour contester l'utilisation de ce patronyme. Le coréen jugeait qu'il était trop proche du nom d'un de ses modèles, la Quoris, une berline haut de gamme. Mais comme celle-ci n'est pas proposée en Europe, la justice a donné raison au chinois. 

Derniers essais

  • Nouveau Ford S-Max
    Nouveau Ford S-Max [Essai]

    Alors que le Renault Espace change son fusil d'épaule, le grand monospace S-Max de Ford veut conserver son image de véhicule familial mais dynamique. Vraiment ? Suite »Nouveau Ford S-Max [Essai]

    Nouveau Ford S-Max

    Alors que le Renault Espace change son fusil d'épaule, le grand monospace S-Max de Ford veut conserver son image de véhicule familial mais dynamique. Vraiment ?

  • Opel Corsa 1.6 Turbo OPC
    Opel Corsa 1.6 Turbo OPC [Essai]

    La nouvelle Opel Corsa se décline enfin en version sportive OPC. Avec ses 207 ch et un châssis travaillé, elle cible résolument les meilleures du segment. Trop ambit … Suite »Opel Corsa 1.6 Turbo OPC [Essai]

    Opel Corsa 1.6 Turbo OPC

    La nouvelle Opel Corsa se décline enfin en version sportive OPC. Avec ses 207 ch et un châssis travaillé, elle cible résolument les meilleures du segment. Trop ambitieuse?

  • Essai Nissan Juke Nismo RS

    Nissan rajoute encore deux lettres au Juke Nismo, qui devient plus puissant et encore plus rigolo à conduire.

Tous les essais