Renault Clio 4 - Peugeot 208 : duel franco-français au sommet

Dans une lutte acharnée, elles font tout pour être n°1 des ventes année après année. Alors que la 208 a été commercialisée en mars, Renault vient tout juste de présenter sa nouvelle Clio. Voilà qui relance de plus belle le duel entre ces deux ennemies, deux incontournables du marché hexagonal.

Style : Une affaire de goût

Joli hasard, les 208 (voir essai 208 1.6 HDi 115) et Clio 4 inaugurent toutes les deux de nouveaux codes stylistiques pour leur marque respective. Sur la lionne, on peut notamment observer la calandre flottante, les feux en griffe ou encore les flancs creusés, des éléments qui vont se généraliser sur les Peugeot. La Clio inaugure elle le nouveau visage Renault, avec une calandre qui englobe le logo et souligne les phares.

D’une manière générale, la Clio se veut plus galbée et athlétique. Elle montre aussi plus de sobriété dans les traits, un peu moins torturés. Après le style est une histoire de goût. En tout cas, visuellement, la Clio est plus imposante.

Renault Clio 4Renault Clio 4

Dimensions : Une Clio qui s’allonge, une 208 qui rapetisse

Deux écoles s’affrontent ici. D’un côté, la Clio grandit un petit peu. Avec trois centimètres supplémentaires, elle mesure 4,06 mètres de longueur, une taille conséquente pour une citadine. A l’inverse, la 208 a fait le choix de la compacité. Chose rare, elle est plus courte que sa devancière.

Elle perd ainsi 9 cm (3,96 mètres). Conséquence logique : son coffre affiche un volume moins important (285 dm3 contre 300 dm3). L’habitabilité devrait en revanche être comparable.

Intérieur : Originalité vs classicisme

Les deux autos ont aussi à ce niveau deux philosophies différentes. La Clio fait sobre alors que la 208 mise sur l’originalité, avec une position de conduite unique et un peu déroutante. Son instrumentation est ainsi haut perchée et se lit au-dessus du volant. La console centrale est séparée en deux parties.

Celle de la Renault est plus classique et semble flotter dans l’ensemble. Signe des temps, les deux autos font des économies en oubliant les plastiques moussés. Mais elles font tout de même leur maximum pour flatter l’œil et le toucher. La 208 propose ainsi en option un habillage surpiqué tandis que la Clio mise sur les éléments laqués noir.

Equipements : Avantage Clio

Plus jeune que jamais, 208 et Clio mettent chacune en avant leur écran tactile. Celui-ci permet d’accéder à plusieurs fonctions, comme la radio ou l’ordinateur de bord. En option, la Clio propose un système plus sophistiqué nommé R-Link. Son interface est personnalisable et surtout il intègre une commande vocale pour ne pas avoir à quitter la route des yeux. Autre avantage de la Clio : la carte mains libres. Si elle n’omet aucun équipement à la mode, la 208 de son côté n’innove pas vraiment.

Mais où la Clio se démarque vraiment, c’est au niveau de ses possibilités de personnalisations. On peut ainsi choisir la couleur des jantes, des baguettes de protections, de la planche de bord, du cerclage des aérateurs…

Moteurs : plus de choix pour la 208

Nouveaux codes esthétiques, écran tactile… 208 et Clio 4 multiplient les similitudes. Et on en trouve une autre sous le capot : les deux autos inaugurent de nouveaux petits moteurs essence 3 cylindres (1.0 VTi 68 ch, 1.2 VTi 82 ch pour la Peugeot, 0.9 TCe 90 ch pour la Renault). Le downsizing (réduction de la cylindrée tout en conservant la puissance) est décidément à la mode !

Outre les trois cylindres, la Peugeot propose des essences de 120 et 156 ch. La Clio propose juste en plus un 1.2 75 ch. Pour le diesel, la Peugeot dispose d’un 1.4 68 ch et des 1.6 92 et 115 ch. La Clio se contente du 1.5 dCi en 75 et 90 ch. La lionne offre donc plus de choix. Mais la Renault se distingue avec la possibilité d’avoir une boîte de vitesse robotisée à double embrayage.

Difficile de départager comme ça Clio et 208.

Elles sont au final assez proches sur le papier. Pour faire la différence, la Clio misera sur son programme de personnalisation ou sa boîte à double embrayage. La 208 mettra plus en avant sa compacité et le fait qu’elle propose des moteurs plus puissants. Reste une dernière bataille, celle du prix. On en reparlera quand Renault dévoilera les tarifs de sa nouvelle Clio.

Derniers essais

  • Nouveau Ford S-Max
    Nouveau Ford S-Max [Essai]

    Alors que le Renault Espace change son fusil d'épaule, le grand monospace S-Max de Ford veut conserver son image de véhicule familial mais dynamique. Vraiment ? Suite »Nouveau Ford S-Max [Essai]

    Nouveau Ford S-Max

    Alors que le Renault Espace change son fusil d'épaule, le grand monospace S-Max de Ford veut conserver son image de véhicule familial mais dynamique. Vraiment ?

  • Opel Corsa 1.6 Turbo OPC
    Opel Corsa 1.6 Turbo OPC [Essai]

    La nouvelle Opel Corsa se décline enfin en version sportive OPC. Avec ses 207 ch et un châssis travaillé, elle cible résolument les meilleures du segment. Trop ambit … Suite »Opel Corsa 1.6 Turbo OPC [Essai]

    Opel Corsa 1.6 Turbo OPC

    La nouvelle Opel Corsa se décline enfin en version sportive OPC. Avec ses 207 ch et un châssis travaillé, elle cible résolument les meilleures du segment. Trop ambitieuse?

  • Essai Nissan Juke Nismo RS

    Nissan rajoute encore deux lettres au Juke Nismo, qui devient plus puissant et encore plus rigolo à conduire.

Tous les essais