Salon Pékin 2012 : VW E-Bugster Speedster

Pour Pékin, Volkswagen dévoile une version Speedster de son E-Bugster

VW E-Bugster SpeedsterVW E-Bugster Speedster

Volkswagen présente pour le salon de Pékin une version Speedster de son concept E-Bugster.

 

E-Bugster est une Beetle qui aurait subi une cure d’hormones pour gagner en muscles et sportivité.

 

Ce concept préfigure pour de nombreux observateurs, le futur petit coupé sportif de la gamme qui viendrait remplacer le Scirocco.

 

Avec des proportions revues, plus large de 30 mm qu’une simple Beetle, le E-Bugster affiche une allure très sportive.

Accéder à la galerie photos VW E-Bugster Speedster

A l’avant, on remarque le pare-brise, très large et incliné, dont la surface vitrée déborde sur les montants de pare-brise. Dote de phares a LED, le E-Bugster se distingue également de la Beetle de série par son pare-chocs spécifique.

 

A gauche et a droite de la prise d’air centrale, les designers ont intégré des feux diurnes sous forme de bandeaux a LED en forme de C (orientes de manière symétrique).

 

Cette forme donnée aux feux de jour est devenue la signature visuelle des études électriques Volkswagen depuis la présentation de l’e-up! (concept car) en Europe. Ces éléments de design se retrouvent sous une forme modifiée comme catadioptres intégrés au bouclier arrière, lui aussi modifié.

Coeur électrique

E-Bugster bénéficie d’un moteur électrique installé à l’avant pesant seulement 80 kg. L’énergie nécessaire au fonctionnement du moteur électrique est emmagasinée dans une batterie lithium-ion dont les modules sont entreposés de façon compacte derrière les sièges avant. En milieu urbain, leur capacité de 28,3 kWh garantit une autonomie d’au moins 180 km. Et même dans un pays aussi grand que la Chine, cette autonomie est suffisante à la plupart des navetteurs pour se rendre à leur travail et rentrer chez eux.

 

Étant donné que cette Volkswagen dispose d’une fonction de charge rapide, la batterie peut être remise à niveau en 35 minutes auprès d’une station appropriée. A la maison, les accumulateurs du E-Bugster se rechargent sur une prise de courant traditionnelle.

 

Le raccordement du câble de charge se trouve au niveau du montant de custode, sous la trappe de réservoir ≪ classique ≫. Grâce à un nouveau système de charge combiné (Combined Charging System), le E-Bugster est compatible avec plusieurs technologies de charge via une seule et même interface. Les possibilités sont les suivantes :

• charge monophasée en courant alternatif ;

• charge ultrarapide en courant continu auprès des stations de recharge (Quick charge).

VW E-Bugster SpeedsterVW E-Bugster Speedster
 

Recharger la batterie en freinant.

Le conducteur du E-Bugster peut savoir a tout moment combien il consomme d’énergie avec sa ≪ pédale électrique ≫ en consultant l’indicateur de puissance. Par ailleurs, il dispose d’un indicateur d’autonomie et d’un affichage du statut de charge de la batterie. Un nouvel instrument à bord de la Beetle permet au conducteur de connaitre le taux de récupération de l’énergie de freinage : dès que le conducteur relâche la pédale d’accélération et/ou freine, l’énergie cinétique est transformée en courant électrique et emmagasinée dans la batterie. L’autonomie du E-Bugster s’en trouve ainsi augmentée.

 

Le groupe motopropulseur électrique a été baptise Blue-e-Motion par Volkswagen.

Derniers essais

  • Mazda CX-5 2.2d 175 ch AWD
    Mazda CX-5 2.2d 175 ch AWD [Essai]

    La Mazda CX-5 s'offre une petite remise à niveau. De quoi la maintenir au top de la catégorie des crossover compacts? Suite »Mazda CX-5 2.2d 175 ch AWD [Essai]

    Mazda CX-5 2.2d 175 ch AWD

    La Mazda CX-5 s'offre une petite remise à niveau. De quoi la maintenir au top de la catégorie des crossover compacts?

  • Essai Opel Mokka CDTI 136
    Opel Mokka CDTI 136 [Essai]

    Après le Zafira, le Meriva et l'Astra, c'est cette fois le Mokka qui récupère le nouveau bloc diesel 1,6 litres chez Opel. Un vrai progrès par rapport à l'ancien moteur … Suite »Opel Mokka CDTI 136 [Essai]

    Essai Opel Mokka CDTI 136

    Après le Zafira, le Meriva et l'Astra, c'est cette fois le Mokka qui récupère le nouveau bloc diesel 1,6 litres chez Opel. Un vrai progrès par rapport à l'ancien moteur 1,7 litres.

  • Seat Leon ST Cupra  280 ch

    Seat présente sa Leon Cupra dans une séduisante déclinaison break ST. Un cocktail aussi performant que polyvalent à consommer sans modération?

Tous les essais