Le vélo en ville, plus sûr que la voiture ?

« Le vélo en ville, c'est bien trop dangereux ». La peur de l'accident est-elle une excuse valable pour ne pas circuler à vélo au quotidien ? Une étude publiée par l'Observatoire régional de la Santé (ORS) Ile-de-France, tord justement le cou à cette idée reçue. Selon ses auteurs en effet, « les bénéfices sur la santé de la pratique du vélo sont largement supérieurs aux risques ».

Vélo en ville, attention danger ?

Pour certains le danger, ce sont les autres. Le simple fait de circuler à vélo leur paraît donc, potentiellement hasardeux. En réalité, le risque d'accidents ne serait pas proportionnel à l'augmentation de la pratique. Autrement dit, plus il y a de vélos et… moins il y a de morts parmi les cyclistes. C'est précisément ce que les chercheurs de l'ORS appellent « la sécurité par le nombre ». Les automobilistes paraissent en effet s'habituer au fur et à mesure à la présence des cyclistes, adaptant leur conduite en conséquence.

Des impacts sanitaires insoupçonnés

A côté de ses bienfaits déjà bien connus - notamment sur la fonction cardiaque et la musculature… - le fait de se déplacer à vélo réduirait le stress quotidien. En effet, le cycliste n'est pas soumis aux embouteillages, à l'entassement dans le métro ou le bus… Ainsi selon les auteurs, « l'incertitude liée au temps de trajet se trouve diminuée, tout comme le stress (qui lui est inhérent) ». Ajoutez à cela les économies réalisées grâce au vélo, et votre portefeuille adoptera lui aussi, la zenattitude.

Des bénéfices collectifs

En projetant une augmentation de la pratique du vélo à l'horizon 2020, les auteurs expliquent « qu'une baisse de la circulation routière au profit du vélo aurait des conséquences positives sur l'exposition à certaines nuisances, comme la pollution ou le bruit ». Une conclusion assez logique, dans la mesure où une substitution des voitures par des bicyclettes engendrerait, entre autres, une baisse des émissions de gaz à effet de serre.

Pour Corinne Praznoczy, chargée (...) Lire la suite sur destinationsante.com


Le stepper, une ascension… vers la forme
Fièvre et sport : incompatibles !
En finir avec la bedaine, en 5 leçons
Recevez la newsletter de Destination Santé
Accédez à la rubrique Destination Femme

Derniers essais

  • Essai Aston Martin V12 Vantage S Roadster
    2000 km en Aston Martin V12 Vantage …

    L'Aston Martin V12 Vantage S Roadster mérite-t-elle l'immortalité ? Pour y répondre, nous avons passé 2000 kilomètres à son volant. L'occasion de dresser une petite réflexion … Suite »2000 km en Aston Martin V12 Vantage …

    Essai Aston Martin V12 Vantage S Roadster

    L'Aston Martin V12 Vantage S Roadster mérite-t-elle l'immortalité ? Pour y répondre, nous avons passé 2000 kilomètres à son volant. L'occasion de dresser une petite réflexion existentielle sur ce genre de GT de prestige, à l'heure où ses concurrentes peuvent toutes compter sur une technologie plus sophistiquée.

  • Renault Espace 5
    Essai Renault Espace 5 dCi 160 Inte …

    Renault réinvente son Espace. Est-ce que la tenue de "crossover" lui permettra de tenir le choc de génération ? La réponse avec notre essai de la version dCi 160. Suite »Essai Renault Espace 5 dCi 160 Inte …

    Renault Espace 5

    Renault réinvente son Espace. Est-ce que la tenue de "crossover" lui permettra de tenir le choc de génération ? La réponse avec notre essai de la version dCi 160.

  • BMW M5 Jahre

    BMW célèbre les 30 ans de son badge M avec une série limitée à 300 exemplaires d'une exceptionnelle M5 poussée à 600 ch.

Tous les essais